Randy Carlyle de retour à la barre des Ducks

Randy Carlyle... (Photo Ron Chenoy, archives USA Today)

Agrandir

Randy Carlyle

Photo Ron Chenoy, archives USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Greg Beacham
Associated Press
Anaheim

Les Ducks d'Anaheim ont renoué avec leur passé, mardi, réembauchant le seul entraîneur les ayant menés à la conquête de la Coupe Stanley, Randy Carlyle, quatre ans et demi après l'avoir congédié.

Carlyle remplace Bruce Boudreau, qui l'avait lui-même remplacé le 30 novembre 2011, alors que Carlyle en était à sa septième saison avec le club.

L'entraîneur de 60 ans a mené les Ducks aux grands honneurs en 2007. Il avait compilé une fiche de 273-182-61 lors de son premier passage, devenant l'entraîneur comptant le plus de victoires de l'histoire de la franchise.

Boudreau a quant à lui compilé une fiche de 208-104-40 à Anaheim, remportant quatre titres consécutifs de la section Pacifique. Il n'est passé qu'à une victoire d'atteindre la finale de la Coupe Stanley en 2015. Il a néanmoins été congédié par le directeur général Bob Murray le 29 avril, après que son club eut été éliminé en sept matchs par les Predators de Nashville dès le premier tour.

Les Ducks ont perdu le septième match d'une série à domicile au cours des quatre dernières campagnes.

Boudreau a obtenu le poste d'entraîneur-chef du Wild du Minnesota le mois dernier.

Après avoir été remercié à Anaheim, Carlyle a passé près de quatre saisons à la tête des Maple Leafs de Toronto. Il était redéménagé dans le Sud de la Californie à la suite de son congédiement, en janvier 2015. Il appert qu'il n'aura pas à déménager de nouveau cette fois.

Carlyle a mené les Ducks aux séries cinq fois, mais il a été congédié par Murray, un ami très proche, alors que les Ducks présentaient une fiche de 7-13-4 et qu'il semblait avoir perdu l'attention de son noyau. Il devra regagner l'attention du capitaine Ryan Getzlaf, Corey Perry, Cam Fowler et Andrew Cogliano, les quatre joueurs qui ont été dirigés par Carlyle à Anaheim.

Perry, joueur par excellence de la ligue en 2011, et Getzlaf ont gagné la Coupe Stanley sous ses ordres en 2007, mais ils n'ont pas été en mesure de participer à une autre finale. Leur leadership en séries a d'ailleurs été remis en question par Murray, qui a blâmé ses vétérans pour la défaite au premier tour, pour laquelle Boudreau a dû payer de son poste.

Murray a rencontré plusieurs candidats pour le remplacer, dont l'adjoint Paul MacLean et l'ex-joueur des Ducks Travis Green. Il a pris six semaines avant d'arrêter son choix.

En 704 matchs comme entraîneur-chef, Carlyle a compilé une fiche de 364-260-80. Comme joueur, Carlyle a évolué 18 saisons dans la LNH avec les Maple Leafs de Toronto, les Penguins de Pittsburgh et les Jets de Winnipeg. Le choix de deuxième tour, 30e au total, des Leafs en 1976 a disputé 1055 matchs, récoltant 647 points dont 148 buts.

Il a remporté le trophée James-Norris, remis au défenseur par excellence du circuit, à la conclusion de la saison 1980-81.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer