Les Guerriers s'enfoncent

Le premier match disputé samedi marquait le retour... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le premier match disputé samedi marquait le retour de Fernando Fernandez dans l'uniforme des Guerriers, lui qui a passé les derniers mois avec l'Université du Nouveau-Mexique.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Balayés par les puissants Orioles de Montréal lors d'un programme double tenu samedi au stade Napoléon-Fontaine, les Guerriers junior élite de Granby s'enfoncent un peu plus, eux qui occupent le dernier rang de la section Uniprix de la LBJEQ.

baseball junior élite

Les Guerriers se sont d'abord inclinés 6-5, puis 12-2 contre les Orioles. «J'ai quand même aimé notre double, soutient le gérant Marc Labbé. Dans les deux matchs, on a eu plus de coups sûrs qu'eux. C'est la preuve que c'est surtout une question de petits ajustements. C'est de bon augure pour l'avenir.»

Les Granbyens (5-15) accusent maintenant un retard de 6,5 matchs par rapport aux Ducs de Longueuil (8-5). Labbé assure néanmoins que l'objectif est toujours de terminer en tête de la division.

Les Guerriers devaient d'ailleurs rendre visite aux Ducs dimanche soir, mais la rencontre a été remise à mercredi en raison de la menace de pluie.

Un retour attendu

Le premier match disputé samedi marquait le retour de Fernando Fernandez dans l'uniforme granbyen, lui qui a passé les derniers mois avec l'Université du Nouveau-Mexique.

Le gaucher s'est bien ressaisi après avoir accordé trois points dès la manche initiale. Il a également reçu l'aide de son offensive en fin de troisième manche, alors que les locaux ont pris les devants 5-3 au terme d'une poussée de cinq points.

Fernandez a toutefois gâché son bon travail en début de sixième manche. Jonathan Lacroix a d'abord croisé le marbre sur un optionnel de Bryan Corona, puis Vincent Ally est venu hanter son ancienne équipe. L'imposant vétéran a claqué un double bon pour deux points, offrant aux Orioles une avance définitive de 6-5.

«Fernando commençait à être à bout de souffle, reconnaît Marc Labbé. C'est sûr qu'avoir eu un peu plus de profondeur sur le banc, on l'aurait retiré plus tôt.»

Le gérant des Guerriers estime d'ailleurs que Fernandez sera un atout précieux pour son équipe, que ce soit comme partant ou en relève. «On le voit tout de suite qu'il est à un autre niveau. Son éthique de travail, sa vision du match et sa façon de le gérer, c'est très solide.»

Dominés

Les Granbyens n'ont jamais été dans le coup lors du second match à l'horaire. Lors des quatrième et cinquième manches, l'offensive montréalaise a marqué dix fois aux dépens des artilleurs Mathieu Fournier et Alexandre Brunelle.

Labbé a toutefois refusé de blâmer ses lanceurs, regrettant plutôt des erreurs défensives commises sur des jeux de routine. Les visiteurs ont finalement signé une confortable victoire de 12-2.

Repêché en cinquième ronde par les Astros de Houston du baseball majeur vendredi, l'arrêt-court Abraham Toro a récolté trois points produits, tout comme ses coéquipiers Alexander Vincelli et Kevin Fernandes.

Le polyvalent Tommy Rozon a obtenu l'unique point produit des Granbyens, tandis que Maxime Beaudoin a frappé trois coups sûrs.

Notons que les Orioles n'ont subi que deux défaites en 18 sorties cette saison. Les Guerriers seront de retour en action mardi soir alors qu'ils recevront les Cardinals de LaSalle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer