Un livre pour l'ancien maire Mario Girard

Le livre Parcours citoyen Mario Girard maire est... (Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le livre Parcours citoyen Mario Girard maire est une sorte de testament politique relatant l'ensemble de la vie de l'ancien maire de Granby de 1985 à 1993.

Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) L'ancien maire de Granby Mario Girard, qui a été en poste de 1985 à 1993, a dévoilé avec émotion sa biographie intitulée Parcours citoyen Mario Girard maire, où il relate son parcours depuis le début de sa vie jusqu'à son passage marquant comme premier magistrat.

«Il s'agit en quelque sorte de mon testament politique, où j'énonce avec détails tout ce que j'ai pu faire lors de mon parcours comme citoyen à la Ville de Granby. Je trouvais important de laisser une sorte d'empreinte de mon passage, pour la postérité», révèle l'ancien maire en entrevue à La Voix de l'Est.

Le projet s'est échelonné sur deux ans et a pris forme grâce à l'aide du gendre de M. Girard, Réal Wolfe, éditeur du livre. «À la lecture, vous pourrez en apprendre plus sur les multiples facettes de Mario», mentionne l'éditeur devant de très nombreux invités venus pour l'occasion.

«Difficile d'écrire au "je"»

Mario Girard a pu renouer avec la vie publique - lui qui avait été élu à deux occasions avec une forte majorité - en signant plusieurs autographes à des citoyens dans ses livres.

«C'est difficile d'écrire au "je", je crois que c'est ce que j'ai trouvé le plus dur dans le processus», avoue l'ancien maire, aujourd'hui âgé de 81 ans.

Si certaines périodes ont été plus compliquées à relater que d'autres, en s'assurant à l'aide de recherches que les faits étaient véridiques, presque tout a pu être fait à grâce à la mémoire de Mario Girard. «Oui, monsieur!, lance-t-il, un large sourire éclairant son visage. Certains documents que j'ai utilisés se retrouvent à la fin dans mon livre. Par ailleurs, précisons qu'il n'y a aucun règlement de compte, seulement des faits historiques.»

L'ouvrage de 183 pages est divisé en 12 chapitres et s'adresse en premier lieu aux Granbyens, mais peut intéresser tout le monde, selon son auteur. «C'est certain que ça concerne plus les gens d'ici, oui, avoue-t-il. Mais à ce que je sache, la vie dans une municipalité n'est pas différente ici, donc tout le monde peut se sentir concerné.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer