NASCAR: l'épreuve de Vallée-Jonction est remise

Andrew Ranger, avec sa voiture Mopar no. 27,... (NASCAR)

Agrandir

Andrew Ranger, avec sa voiture Mopar no. 27, a dominé la compétition lors de l'épreuve inaugurale de la série canadienne de NASCAR, il y a quelques semaines.

NASCAR

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Andrew Ranger s'en promettait en vue de la deuxième course de la saison de la série canadienne de NASCAR, qui devait avoir lieu à l'Autodrome Chaudière de Vallée-Jonction samedi. Mais voilà, les dirigeants de la série Pinty's ont décidé de reporter l'épreuve au 24 juin.

Un communiqué a été émis vers 16h45, jeudi. En cinq petites lignes, il est expliqué que la pluie annoncée tout le week-end en Beauce force NASCAR à remettre la course.

Ça, c'est la version officielle, même si on annonce effectivement de la pluie en Beauce en fin de semaine. Mais la vraie raison du report de la course, c'est qu'il y avait seulement 14 inscrits.

«Je sais que, selon les règlements, ça prend maintenant un minimum de 18 voitures pour tenir une épreuve en série canadienne de NASCAR, a souligné Ranger. Il restait quand même du temps avant la course, peut-être qu'il y aurait eu des inscrits de dernière minute. En tout cas, c'est dommage...»

Il est à se demander si la course de Vallée-Jonction va survivre. Car NASCAR n'a jamais réussi à y attirer un nombre impressionnant de pilotes. L'an dernier, ils étaient 18. Les Ontariens, qui partent de loin, semblent trouver que c'est loin, la Beauce. Et il y a aussi moins de Québécois qui, de façon générale, préfèrent les circuits routiers.

«Personnellement, j'adore courir à Vallée-Jonction, a repris Ranger. Mais le petit ovale de Chaudière (un quart de mille) est un endroit où ça joue du coude et ça fait peur à certains. Ça fait souvent des week-ends qui coûtent cher parce que les voitures sortent rarement de là intactes.»

Ranger, on le sait, avait remporté la première épreuve de la saison, présentée à Bowmanville. Avant de reprendre la course de Vallée-Jonction, le petit monde du NASCAR canadien va s'arrêter au Sunset Speedway d'Innisfil en Ontario la semaine prochaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer