Assises de la LHJQ: les Inouk sont fin prêts

Alexandre Couture a été repêché en 5e ronde par... (Fournie par les Cantonniers de Magog)

Agrandir

Alexandre Couture a été repêché en 5e ronde par les Foreurs de Val-d'Or samedi dernier lors de la séance de sélection de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Fournie par les Cantonniers de Magog

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Granby accueille à compter de jeudi les assises de la Ligue de hockey junior du Québec qui culmineront samedi avec la tenue du repêchage annuel du circuit Laporte.

Au cours des prochains jours, les Inouk, qui ont causé la surprise l'an dernier en atteignant la finale, et les 11 autres formations de la LHJQ feront leur possible afin de présenter le meilleur alignement sur la glace lorsque la prochaine saison prendra son envol en septembre.

«Tout le personnel hockey, on s'est déjà tous rencontré. Notre liste d'épicerie est déjà faite pour le repêchage. Pour ce qui est des échanges, le but est simplement d'améliorer l'équipe, mais je ne ferai pas de transactions juste pour en faire», a noté le directeur général des Inouk, Patrice Bosch.

À la lumière du beau parcours qu'ont connu les Inouk au printemps, le nouveau DG du club granbyen estime d'ailleurs qu'il n'y a pas lieu de procéder à un remaniement majeur.

«J'ai vu l'équipe jouer lors des dernières séries éliminatoires et on a déjà un bon noyau. Il va s'agir de combler quelques lacunes tout en respectant la chimie en place. À force égale, on va garder nos joueurs plutôt que d'y aller pour un échange», a-t-il résumé.

Patrice Bosch ne restera pas les bras croisés pour autant. S'il a bien évité de dévoiler son jeu en vue du repêchage, il a néanmoins reconnu que les Inouk s'étaient déjà lancés dans le jeu des négociations.

«Si on peut s'améliorer, on va le faire peu importe la position. On a déjà entamé des discussions avec d'autres équipes. On a des choix de première ronde en banque que l'on pourrait échanger au besoin. Sinon, ce sera toujours possible de s'améliorer en septembre ou en cours de saison», a-t-il fait valoir.

Repêchage et transactions

Si les directeurs généraux entameront les discussions lentement tout en jouant au golf jeudi, Bosch s'attend à avoir un vendredi très occupé à la veille du repêchage. «Ça va être la nuit des longs couteaux. C'est sûr qu'on va se coucher tard», a-t-il indiqué.

Ce dernier n'a pas attendu jusque-là pour bouger y allant de deux transactions au cours des derniers jours. Les Inouk ont d'abord obtenu les services de l'ailier gauche Yamy Girard et des choix de 14e et 15e ronde en 2017 des Cobras de Terrebonne en échange de choix de 3e, 6e et 15e ronde en 2016.

L'an dernier, Girard, originaire de Rouyn-Noranda, a amassé 31 buts et 35 aides en 55 matchs à sa seconde saison avec les Cobras. Bosch n'a pas hésité à qualifier ce joueur de 5'10'' qui aura 20 ans en août prochain «d'attaquant de premier plan».

«Il va amener un apport offensif important à l'équipe. On a déjà parlé avec lui. Il semblait surpris de quitter Terrebonne après deux ans passés là-bas, mais je suis sûr qu'il va arriver avec une bonne attitude. On s'attend à ce qu'il fasse vite sa place dans le vestiaire et qu'il assume des responsabilités de vétéran.»

Les Inouk ont également cédé Steve Roy, qui a disputé seulement cinq matchs à Granby la saison dernière, aux Forts de Chambly en échange d'un choix de 12e ronde en 2017.

Sélection spéciale

S'il a admis qu'il comptait piger dans le talent local pour regarnir la banque d'espoirs des Inouk, Bosch a vu son travail être facilité par la mise en place d'un nouveau repêchage territorial. Pour la toute première fois dans la LHJQ, chaque équipe avait cette semaine le privilège de protéger deux joueurs de 16 ou 17 ans provenant de son territoire.

Les Inouk ont jeté leur dévolu sur Alexandre Couture et Justin Bergeron, deux joueurs qui ont porté les couleurs des Cantonniers de Magog dans le midget AAA la saison dernière.

Originaire de Granby, Couture est un joueur d'énergie qui a été repêché en 5e ronde par les Foreurs de Val-d'Or samedi dernier lors de la séance de sélection de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

De son côté, Justin Bergeron est un défenseur provenant de Magog qui a amassé deux points en dix matchs l'hiver dernier avec les Cantonniers. Il a fait encore mieux en séries, récoltant trois buts et deux passes en dix matchs. Il a aussi été repêché dans la LHJMQ en 4e ronde (61e choix au total) par les Huskies de Rouyn-Noranda.

«Si je me fie à mes dépisteurs, Bergeron a connu une progression impressionnante dans la dernière année. Il a le potentiel d'être un bon quart-arrière. Il a d'ailleurs été repêché beaucoup plus tôt que prévu par Rouyn-Noranda.»

«Ce sont deux bons joueurs qui ont le potentiel de jouer dans le junior majeur. On leur souhaite la meilleure des chances, mais si ça ne marche pas pour eux dans le junior majeur, il va y avoir une belle place au chaud pour eux à Granby», a conclu Bosch.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer