Tennis Canada a de grands plans pour Félix Auger-Aliassime

La performance de Félix Auger-Aliassime, 15 ans, aux... (Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

La performance de Félix Auger-Aliassime, 15 ans, aux Internationaux de tennis junior de France a convaincu Tennis Canada.

Patrick Sanfaçon, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

La performance de Félix Auger-Aliassime aux Internationaux de tennis junior de France a convaincu Tennis Canada, qui a décidé d'emprunter la voie rapide vers le circuit professionnel pour le Québécois de 15 ans.

C'est ce qu'a indiqué Louis Borfiga au cours d'un point de presse organisé au stade Uniprix, mardi. Selon lui, Auger-Aliassime, 606e au monde, qui s'est incliné 1-6, 6-3 et 8-6 après avoir obtenu trois balles de match devant le Français Geoffrey Blancaneaux en finale de Roland-Garros, dimanche, n'a plus rien à gagner à disputer des compétitions chez les juniors.

«Nous n'allons pas le laisser chez les juniors, a admis le vice-président haute performance à Tennis Canada. L'année prochaine, nous allons l'inscrire en majorité sur les tournois pros. Quand à (presque) 16 ans on joue comme il joue, il faut se concentrer le plus possible sur les professionnels.»

Celui qui aura 16 ans le 8 août ne veut toutefois pas brûler les étapes.

«Je suis conscient qu'il y a encore beaucoup de chemin à faire. Il faut être patient. Je ne suis pas pressé, je ne veux pas passer trop vite à la prochaine étape, a-t-il souligné. Je suis encore jeune, encore en développement. Je veux prendre le temps qu'il faut.»

«Bien sûr, il va jouer des tournois de bas d'échelle - des Futurs, des Challengers - au départ, a précisé Borfiga. Mais on ne sait jamais: il va peut-être gravir les échelons plus tôt qu'on ne le pense.»

Et la Coupe Rogers, dont le volet masculin sera présenté à Toronto, du 22 au 31 juillet?

«Je peux vous assurer aujourd'hui qu'il jouera au moins les qualifications, a promis Borfiga. Après, on verra.»

«Il doit améliorer tous ses coups»

Connaître du succès chez les juniors est tout sauf gage de succès chez les professionnels. D'ailleurs, tout l'entourage de Auger-Aliassime est bien lucide quant aux améliorations à apporter. Borfiga, pour un, ne passe pas par quatre chemins.

«Il doit améliorer, à mon avis, tous ses coups: il doit mieux retourner, il doit être plus régulier sur ses attaques en coup droit. Il doit aussi gagner en expérience. Il a beaucoup de choses à travailler et c'est normal: il n'a que 15 ans. Et c'est tant mieux!

«Il faut le laisser se développer tranquillement et il faudra être patient quand il perdra des matchs. Rester serein et calme, l'aider et l'accompagner. (De son côté), il devra garder la tête froide et son humilité.»

«C'est important de garder les pieds sur terre et de se dire qu'il y a encore beaucoup de chemin à faire pour passer au prochain niveau», a renchéri Auger-Aliassime.

«Dans ma tête, c'est un athlète en développement pour les cinq ou six prochaines années, a quant à lui estimé son entraîneur, Guillaume Marx. Je pense qu'il y a beaucoup de choses perfectibles dans son jeu. C'est ce qui est encourageant: il y a beaucoup de choses qu'il fait extrêmement bien et beaucoup qu'il peut mieux faire.

«C'est vrai qu'il est impressionnant physiquement (NDLR: il fait six pieds deux pouces), mais au niveau de la masse musculaire, il n'est pas très chargé. Ce sont des choses qui viendront au fur et à mesure et qui le feront progresser.»

Auger-Aliassime profitera d'une courte pause sportive au cours des deux prochaines semaines, avant de prendre part au tournoi de Wimbledon chez les garçons. Auparavant, il prendra part au tournoi préparatoire de Roehampton, lui qui n'a encore jamais joué sur gazon.

Cela ne signifie pas qu'il se la coulera douce d'ici là: l'étudiant de secondaire IV à l'Académie Les Estacades de Trois-Rivières - il poursuit ses études à distances - doit passer quelques examens de fin d'année avant de reprendre le chemin des courts.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer