Boxe: Waardenburg annule le gala de samedi

Dirk Waardenburg a vu plusieurs des boxeurs de... (Julie Catudal, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Dirk Waardenburg a vu plusieurs des boxeurs de l'extérieur se désister en prévision du gala qui devait avoir lieu en fin de semaine.

Julie Catudal, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Une douzaine d'heures après avoir vu son protégé Charles Hauver disputer son premier combat dans les rangs professionnels, Dirk Waardenburg a annulé le gala de boxe qui devait être présenté samedi soir au Speedy Gym.

«J'avais réussi à mettre sur pied une dizaine de combats, mais il y a eu de nombreux désistements du côté des boxeurs de l'extérieur, a expliqué l'entraîneur-promoteur. Ça n'aurait pas été sérieux de présenter un gala avec seulement trois ou quatre batailles...»

Les Anthony Durocher, Adam Dyczka, Bryan Binette, Xavier Gévry et Jean-Michel Wilson Orcheta, tous des représentants du Speedy Gym, devaient se battre en fin de semaine.

«Les gars sont déçus, mais ils ne peuvent quand même pas se battre tout seuls, a repris Waardenburg. Je sais aussi que les amateurs de boxe de la région étaient heureux à l'idée qu'on revienne rapidement avec un nouveau gala à la suite du succès de la carte du mois de mars, mais il y a des choses qui ne sont pas de mon contrôle.»

Waardenburg promet de présenter un gala en septembre prochain.

«C'est ce que j'ai dit aux gens de la fédération lorsque je leur ai annoncé ma décision de devoir annuler le gala du week-end prochain. Je dois tenir ma parole.»

Des propos rassurants

Dirk Waardenburg a lu avec intérêt mercredi matin les propos tenus par Yvon Michel dans La Voix de l'Est au sujet de la performance offerte par Charles Hauver au Casino de Montréal la veille. En substance, le grand patron de Groupe Yvon Michel a affirmé qu'il avait aimé ce qu'il avait vu du Granbyen et qu'il aura une nouvelle chance de se faire valoir.

«Ce sont des propos rassurants, a avoué Waardenburg. Et je sais qu'Yvon est un homme sincère, qu'on peut se fier à sa parole. Charles a tout donné et c'est l'fun de voir qu'Yvon ne s'est pas arrêté à la défaite.»

Hauver, qui a perdu par décision unanime au terme d'un combat de quatre rondes face au Montréalais Patrice Volny, a reçu de bons mots et des encouragements de la part de bien des gens mardi soir.

«Lorsque nous sommes descendus du ring, on a vu Lucian Bute nous faire un pouce en l'air, a révélé Waardenburg. Venant d'un ancien champion du monde, ce n'est pas rien!»

Hauver sera en congé d'entraînement jusqu'au mois de juillet. Selon son entraîneur, il sera prêt à remonter sur le ring en septembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer