Orford-Sutton à la course

Mathieu Girard relèvera un défi de taille au... (Fournie)

Agrandir

Mathieu Girard relèvera un défi de taille au profit de la Maison des jeunes Le Spot, à Sutton. Il traversera les sentiers qui relient le mont Orford et le Round top des monts Sutton. Une dizaine d'heures de plaisir.

Fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Bromont) Littéralement accro à la course à pied sur route, Mathieu Girard est revenu à ses premières amours, la course en sentier, afin de réaliser un vieux rêve: traverser les sentiers qui relient le mont Orford et le Round top des monts Sutton. Dix à douze heures, 72 km, cinq sommets, 2 800 mètres d'ascension, en courant.

Originaire de Sutton, il se rappelle avoir gravi la montagne pour la première fois à l'âge de 10 ans et avoir vu, au loin, le mont Orford. Il s'était alors demandé si les deux monts pouvaient se relier.

Le quadragénaire a de nouveau monté le mont Sutton en décembre. Et il a revu le mont Orford. «Je me suis dit que je devais régler ça une fois pour toutes, dit-il. J'ai sorti les cartes et j'ai tout planifié.»

L'Ultra Trail des monts Sutton n'est pas une compétition. Mathieu Girard courra seul, mais il pourra se ravitailler aux croisements de routes grâce à sa conjointe et des amis. Par contre, plutôt que de le faire pour lui-même seulement, il s'est attaché à une cause. Il amassera donc des fonds pour la Maison des jeunes Le Spot, à Sutton. Même s'il a quitté la région, il reste attaché au village, où ses parents habitent toujours.

«J'ai pensé à la Maison des jeunes aussi pour montrer aux jeunes qu'ils ont un énorme terrain de jeu dans leur cour arrière, explique-t-il. Je me suis dit que ça allait être positif et, en même temps, entraîner de l'engouement chez les jeunes (pour aller dans la montagne).»

L'objectif est d'amasser 2500 $.

21 marathons au compteur

Déjà habitué aux longues distances - il compte à sa feuille de route trois ultra-trail de 44, 50 et 65 km, 47 demi-marathons, 21 marathons sur route -, Mathieu Girard se prépare avec enthousiasme depuis quelque temps en vue de ce défi tout particulier.

Départ le 25 juin à 4h du matin à partir du mont Orford. Dans une course lente, mais ininterrompue, il grimpera d'abord le sommet du mont Orford, puis empruntera les Sentiers de l'Estrie, ceux de la Réserve naturelle des Montagnes-Vertes et du PENS. Il aura à franchir les monts Chagnon, Echo, Singer et le Round top. Il redescendra ensuite vers le village de Sutton où il s'arrêtera à l'intersection des rues Maple et Principale.

Une partie de l'épreuve se fera sous les étoiles, mais il assure être habitué. Un départ aussi matinal lui permettra d'échapper à quelques heures de chaleur.

Samedi, le coureur se trouvait à Orford pour faire du repérage sur les trente premiers kilomètres, une section qu'il n'avait encore jamais franchie.

D'ici là, trois courses l'attendent, dont l'Ultra-Trail Harricana, dans Charlevoix, pour l'épreuve de 80 km.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer