La coupe Burrows, prise 2

«Les gens regardent ça et se disent:

Agrandir

«Les gens regardent ça et se disent: "La popularité du hockey-balle va finir par s'essouffler, c'est clair!". Moi, je réplique: "on dirait bien que non, les amis!"», lance Sébastien Houle.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Le hockey-balle prendra à nouveau toute la place en ville, du 27 au 29 mai, alors que sera présentée la deuxième édition du tournoi de la coupe Burrows à Granby.

La coupe Burrows, rappelons-le, c'est l'événement par excellence du hockey-balle au Québec. Le tournoi compte six tranches, soit trois dans la région de Québec, une à Victoriaville, une à Trois-Rivières et une autre chez nous, à Granby.

«Si on fait exception de la classique hivernale, qui est présentée en février, Granby accueille le premier tournoi de la saison, ce qui donne une saveur particulière à notre week-end, explique Sébastien Houle, copropriétaire du centre Pile ou Face et principal organisateur du tournoi de Granby. C'est donc important de bien faire les choses et de donner un bel élan à l'événement.»

L'an dernier, Granby avait accueilli 204 équipes. Houle s'attend à recevoir pas moins de 250 clubs à la fin du mois.

«Les gens regardent ça et se disent: "La popularité du hockey-balle va finir par s'essouffler, c'est clair !", reprend Houle. Moi, je réplique: "on dirait bien que non, les amis!"»

Au centre Pile ou Face, il y aura près de 300 équipes inscrites cet été. Au Dix10, il y en a une centaine. Oui, ça commence à faire du monde qui joue au hockey-balle dans la région seulement.

«Tout le monde aime jouer au hockey, tout le monde aime courir, ça fait une sortie agréable pour tous et ça ne coûte pas cher», résume Houle pour expliquer le succès retentissant de son sport.

Dix surfaces de jeu

Le tournoi de la coupe Burrrows de Granby sera disputé sur 10 surfaces de jeu: les six du Pile ou Face, les trois du Dix10 et celle du Verbe Divin.

«On va se faire un autre beau week-end, dit encore Sébastien Houle. L'an dernier, il avait fait beau et il y a plus de 5000 personnes qui avaient envahi les différents sites. On est prêts à recevoir plus de monde encore.»

Houle affirme qu'un effort supplémentaire sera fait afin qu'il y ait plus «d'entertainment» sur les différents sites.

«Il y aura plus de concours, plus de jeux et plus d'exposants. On pourra même faire des tours de Lamborghini. Aujourd'hui, un événement sportif doit devenir un véritable happening pour intéresser les gens.»

Une tonne de catégories, pour les hommes comme pour les femmes, seront au programme.

«Strictement au niveau sportif, on a eu du bon hockey-balle l'an dernier. Puisque le calibre augmente tout le temps, ça devrait être encore meilleur cette année.»

Il en coûtera à nouveau 5 $ pour la journée ou 10 $ pour le week-end pour assister au tournoi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer