Day triomphe au Championnat des joueurs de la PGA

Jason Day a mené par au moins deux coups... (Photo archives Associated Press)

Agrandir

Jason Day a mené par au moins deux coups pendant l'ensemble de la ronde finale pour remporter le Championnat des joueurs de la PGA.

Photo archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Doug Ferguson
Associated Press

Même lors du tournoi le plus relevé dans son sport, Jason Day est dans une classe à part.

Day a transformé la journée de dimanche en célébration de couronnement, alors que l'Australien âgé de 28 ans a mené par au moins deux coups pendant l'ensemble de la ronde finale pour remporter le Championnat des joueurs de la PGA.

Il a évité les bogueys sur le neuf de retour et a bouclé sa ronde en 71 coups (moins-1), au TPC Sawgrass.

«Je voulais simplement gagner à ce point-là», a confié Day.

Day, le golfeur numéro 1 au monde, a gagné sept tournois lors des 10 derniers mois, incluant un tournoi majeur, un tournoi des Championnats mondiaux de golf et deux tournois éliminatoires de la Coupe FedEx. Il est devenu le premier golfeur en 16 ans à mener d'un bout à l'autre au Sawgrass.

Il a finalement conclu le tournoi à 273 (moins-15), avec une avance de quatre coups sur Kevin Chappell. Sa victoire lui rapporte 1,89 M d'une bourse de 10,5 M$.

L'Américain Chappell a conclu avec un 69, empochant 1 134 000 $ pour sa deuxième place. Il terminait à cette position pour une troisième fois cette année.

Quatre de ses compatriotes ont fini le tournoi à moins-10, soit Justin Thomas (65), Matt Kuchar (68), Colt Knost (69) et Ken Duke (72).

Thomas a ramené la meilleure carte de la journée, inscrivant huit oiselets.

Day devient le troisième joueur classé numéro 1 au monde à remporter le Championnat des joueurs, après Greg Norman (1994) et Tiger Woods (2001, 2013).

Au sommet

Au classement mondial, Day a maintenant une large avance sur Jordan Spieth, qui s'est vu écarté après deux rondes, ainsi que sur Rory McIlroy, qui a terminé 12e dimanche.

«L'une des choses les plus dures est de garder un tel rythme, a dit Adam Scott, 12e lui aussi, dimanche. Mais il a une grande soif de succès et de hautes attentes envers lui-même. Il est capable de repousser ses limites.»

Hideki Matsuyama, dans la course après un 67 la veille, a perdu trois coups à ses trois premiers trous, glissant vite hors du peloton de tête. Un 73 lui a valu une impasse au septième rang.

David Hearn, de Brantford, en Ontario, a inscrit un score de 71 pour terminer à égalité au 28e rang à moins-3. Adam Hadwin, d'Abbotsford, en Colombie-Britannique, a joué une ronde de 73 pour conclure à égalité au 39e rang, à moins-1.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer