Classique de hockey scolaire: une finale enlevante

Les Titans du Verbe Divin M-17 majeur sont... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Titans du Verbe Divin M-17 majeur sont devenus champions de la Classique de hockey scolaire du Québec, dimanche.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Les Titans M-17 majeur du Verbe Divin ont fait une démonstration plus que convaincante de la définition du mot persévérance. Tirant de l'arrière 2-0 lors de la finale de la Classique de hockey scolaire du Québec, l'équipe a su se relever pour finalement repartir dimanche avec le trophée, aux dépens du Vert et Noir de Massey-Vanier.

Le match a été un véritable duel de gardiens. Le no 20 du Verbe Divin, Émile Bessette, et le no 30 de Massey-Vanier, Jérémy Nadeau, ont enchaîné les arrêts clés et quasi impossibles à réaliser. Nadeau a été bombardé par les Titans, effectuant 46 arrêts. Bessette a été moins sollicité grâce à sa défensive, mais n'a pas été moins talentueux en stoppant 27 rondelles.

Les Titans avaient trouvé chaussure à leur pied. Les deux équipes s'étaient déjà affrontées durant le tournoi, qui se déroulait jusqu'à dimanche à l'aréna Léonard-Grondin, et le match s'était conclu sur une égalité.

Cette fois, le Vert et Noir a montré les dents une bonne partie de la rencontre, dominant au chapitre des présences en zone adverse. Le premier à avoir brisé la glace est Hubert Allard, de Massey-Vanier, avec une garnotte tirée de la ligne bleue. Il a été assisté par Bastien Thomas.

À moins de six minutes de la fin de la troisième période, leur coéquipier Alex Lachapelle a habilement déjoué le gardien Bessette, aidé de Zachary Marsh et de Gabriel Dame.

La réplique est venue quelques secondes plus tard. Nadeau s'est démené contre l'attaque des Titans, mais en plongeant face contre terre, n'a rien pu faire contre le tir franc de Jonathan Pariseau, aidé de Félix Larochelle et de Benjamin Lussier.

Un but qui a galvanisé les siens, assez pour créer l'égalité en quelques instants et soulever leurs partisans. En effet, Pariseau a profité d'un avantage numérique pour marquer avec l'aide de Michael Lavoie.

Au bout de deux périodes de prolongation, le sort a été scellé en tirs de barrage. Michael Lavoie et Jacob Graveline ont réussi à déjouer le gardien de Massey-Vanier, tandis que Tristan Lachance et Alex Lachapelle n'ont pas réussi à se défaire du champion du tournoi.

Compter sur son équipe

«Massey-Vanier a compté sur une grande performance de son gardien de but qui a nettement été plus sollicité que le gardien du Verbe, remarque Jean-Charles Lajoie, porte-parole de la Classique de hockey scolaire du Québec. Il a fait le travail, il les a gardés dans le match, et tôt ou tard, les écluses se sont ouvertes et les Titans ont créé l'égalité. Après le deuxième but du Vert et Noir, je ne donnais pas cher de leur peau, mais ça en prenait juste un pour ouvrir de l'autre côté et ça se sentait. Nadeau gardait un grand match. C'est lui qui a amené cette équipe-là en tir de barrage.»

Les deux gardiens sont un peu plus humbles de leur performance. Le vainqueur du duel a d'ailleurs profité de l'occasion pour annoncer qu'il rangeait son plastron.

«Je suis content, c'est le seul tournoi que j'ai gagné et c'est mon dernier tournoi à vie parce que j'arrête de jouer au hockey, nous a appris Émile Bessette, la médaille au cou et le titre de joueur du match pour le Verbe Divin en main. Je vais être coach ou autre chose. Je voulais attendre ce moment-là pour l'annoncer. J'ai gagné contre ma ville. Je viens de Cowansville, c'est le fun pour moi. J'ai gagné contre tous mes meilleurs amis avec qui je jouais au hockey quand j'étais plus jeune», ajoute-t-il en riant.

Il y est allé d'éloges envers Jérémy Nadeau et sa performance, conscient que celui-ci a été très occupé. Et comme Nadeau, il félicite ses coéquipiers pour leur bon travail sur la glace.

«Ça a été une game et une saison émotive avec les gars, ajoute Nadeau. On a joué en équipe. Je n'aurais pas été comme ça sans mes défenseurs, sans les attaquants qui se sont bien repliés.»

Si Bessette prend sa retraite du hockey, Nadeau se joindra quant à lui à des camps collégiaux. Il tâte aussi le terrain aux États-Unis.

Un bon spectacle

Jason Béliveau, entraîneur des Titans, a dû faire face à l'adversité. Ses alignements ont été différents pour chacun des cinq matchs du tournoi. Des joueurs suspendus, blessés ou en camp d'entraînement ont posé tout un défi pour l'équipe d'entraîneurs, mais le résultat est là.

«Je pense que ç'a été tout un show pour les spectateurs, commente M. Béliveau. Je pense qu'ils ont eu la preuve que le hockey scolaire M-17 majeur se rapproche beaucoup du midget AAA. Je trouve que ça finit bien l'année. Il y a des kids qui sont avec moi depuis trois ans et on le méritait.»

Patrick Bergeron, entraîneur du Vert et Noir, dénote lui aussi la qualité du spectacle lors de cette finale et souligne le travail de son gardien. «Super performance, il a été là dans les moments-clés. Ç'a été sa force durant toute la saison. Il a fait en sorte de garder un certain momentum. Le gardien de l'autre côté a été aussi exceptionnel. Je lui lève mon chapeau.»

Dans la chambre, un peu d'amertume. Il faut dire que ses joueurs avaient déjà perdu en finale juvénile de la Coupe Dodge, plus tôt cette saison. Les jeunes ont eu l'impression de se faire voler la fin de match, selon M. Bergeron.

«Les gars étaient déçus, mais contents de l'accomplissement du tournoi et de la saison. On s'est présenté au tournoi avec beaucoup de blessures et un alignement réduit. Les gars ont montré beaucoup de caractère. Toute l'année, on a déjoué les pronostics. Personne ne nous voyait en séries sortir le Collège Français. On a joué les trouble-fêtes tout au long de la saison et de se rendre en finale de la Classique a été un bel accomplissement. On a pris notre destinée en main. Le citron a été pressé au max et ils méritent leur repos.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer