Madrid: Bouchard s'incline après un match-marathon

Commettant neuf doubles fautes, Bouchard s'est inclinée 4-6,... (Archives USA Today)

Agrandir

Commettant neuf doubles fautes, Bouchard s'est inclinée 4-6, 6-3, 4-6 face à la Roumaine Irina-Camelia Begu, dimanche soir.

Archives USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

De retour sur les courts après une absence d'environ un mois, la Québécoise Eugenie Bouchard s'est battue pendant 2 h 32, mais a néanmoins baissé pavillon lors du premier tour de l'Omnium de Madrid.

Commettant neuf doubles fautes, dont cinq lors de la seule première manche, comparativement à quatre as, Bouchard s'est inclinée en trois manches, 4-6, 6-3, 4-6 face à la Roumaine Irina-Camelia Begu dimanche soir.

La Montréalaise, classée 46e au monde, a réussi trois bris de service pendant son duel, mais elle a aussi perdu le sien en quatre occasions, incluant le jeu décisif de la troisième manche.

Bouchard a pourtant connu un bon début de match, se bâtissant une avance de 4-1 lors de la manche initiale. Mais un service inefficace, particulièrement en première balle avec un pourcentage de réussite de 33%, a permis à la 35e joueuse mondiale de venir de l'arrière et d'arracher la première manche. Bouchard ne s'est pas laissée abattre et a relevé la qualité de son service en deuxième manche pour forcer la tenue d'un set décisif.

Ce fut cette fois au tour de la Roumaine d'amorcer la troisième manche avec aplomb, gagnant d'abord son service avant de briser celui de Bouchard. Cette dernière lui a aussitôt remis la monnaie de sa pièce et les deux rivales ont gagné leur service jusqu'au jeu final.

Pour Bouchard, il s'agissait de son premier match depuis le 6 avril, alors qu'elle avait été contrainte à l'abandon au troisième set de son duel face à Dominguez Lino à l'Omnium Volvo de Charleston, en raison d'une blessure à l'abdomen.

Deux surprises de taille

Le premier tour a été le théâtre de deux surprises alors que les deux premières têtes de série ont subi l'élimination.

L'Allemande Angelique Kerber, 2e tête de série, s'est d'abord inclinée 6-4, 6-2 face à la Tchèque Barbora Strycova.

Avant cet affrontement, Kerber, championne des Internationaux d'Australie en 2016, n'avait jamais perdu une manche en quatre duels contre Strycova. Lors de leur dernier affrontement, à Miami, Kerber avait pulvérisé Strycova, 6-1, 6-1.

Mais la 3e joueuse mondiale a commis trois doubles fautes et a été victime de quatre bris de service avant de s'incliner en 69 minutes.

Strycova, classée 33e au monde, rencontrera l'Américaine Madison Keys, qui a vaincu sa compatriote Alison Riske 1-6, 6-3, 6-4.

Plus tard dimanche, la Slovaque Dominika Cibulkova a défait la Polonaise Agnieszka Radwanska, favorite du tournoi, 6-4, 6-7 (3), 6-3, en 2 h 37.

Pour sa part, l'Espagnole Garbine Muguruza, troisième tête de série, n'a eu aucune difficulté à se défaire de la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova, 6-2, 7-5.

Philipp Kohlschreiber ... (Associated Press) - image 2.0

Agrandir

Philipp Kohlschreiber 

Associated Press

Kohlschreiber remporte l'Omnium BMW pour une 3e fois

À Munich, l'Allemand Philipp Kohlschreiber a pris la mesure de l'Autrichien Dominic Thiem 7-6 (7), 4-6, 7-6 (4), dimanche, et il a remporté son troisième titre en carrière à l'Omnium BMW.

Kohlschreiber, dont les triomphes précédents à ce tournoi remontaient à 2007 et à 2012, a profité de sa troisième balle de match pour vaincre Thiem en 2 h 32 minutes.

L'Allemand de 32 ans a dû travailler d'arrache-pied pour mériter cette septième victoire en carrière. Il a converti quatre des dix balles de bris que lui a offertes Thiem, pendant que ce dernier réalisait cinq bris de service en sept opportunités.

Lors de troisième manche, Thiem a effacé un déficit de 2-5 et a créé l'égalité 5-5 lorsque Kohlschreiber a laissé filer ses deux premières balles de match.

«Ce fut une finale excitante et, pour moi, douloureuse», a reconnu l'Autrichien.

Thiem, qui compte plus de victoires que quiconque sur le circuit masculin cette saison, avec 29, visait un troisième titre en 2016.

«Dominic, tu vas gagner ce tournoi», a dit Kohlschreiber à son rival de 22 ans.

Classé quatrième tête de série, Kohlschreiber n'avait pas perdu un seul set jusqu'à la finale. En demi-finale, samedi, il s'était défait de l'Italien Fabio Fognini 6-1, 6-4.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer