Visage différent pour les Castors en 2016

Steve Green a connu une saison exceptionnelle au... (Julie Catudal, Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Steve Green a connu une saison exceptionnelle au monticule la saison dernière. Il sera de retour sur la butte ainsi que dans son poste de gérant en 2016.

Julie Catudal, Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Acton Vale) Modèle de stabilité dans la Ligue de baseball majeur du Québec, les Castors d'Acton Vale présenteront un alignement renouvelé en 2016.

«On a toujours de belles équipes, mais on commençait à être tannés de s'écraser en séries, explique Steve Green, qui continuera à diriger l'équipe et à lancer cette saison. À la suite des acquisitions effectuées pendant l'hiver, on a clairement une meilleure formation sur papier. Reste à ce que ça se transforme en victoires sur le terrain.»

Green et son directeur général Jean-François Dorais (qui sera de retour sur le terrain à 48 ans) ont tôt fait d'identifier l'offensive comme étant LE point à améliorer. Et ils ont acquis de grosses pointures dans une transaction avec Saint-Jérôme: les voltigeurs Jonathan Lussier (moyenne de ,444, sept circuits et 27 points produits) et Nicolas Trudeau (moyenne de ,415, sept circuits, 21 points produits).

«On parle de deux gars qui comptent parmi les cinq meilleurs frappeurs de la ligue, continue Green. C'est vrai qu'on a donné beaucoup pour les avoir (le lanceur Jonathan Brûlé, l'arrêt-court et lanceur Jean-François Rooney ainsi que le receveur Marc-André Frappier), mais lorsqu'ils vont nous donner le gros coup sûr et qu'ils vont frapper le circuit décisif, on sera heureux de les avoir avec nous.»

Green s'emballe aussi quand il est question de l'acquisition du Steve Charbonneau (qui a déjà été champion frappeur de la LBMQ) en provenance de Coaticook.

«En santé, Steve est le meilleur receveur de la ligue. Parce qu'il avait plein de bobos, il n'a pratiquement pas joué à sa position naturelle l'an dernier. Mais là, il semble en pleine forme. Nos partisans vont l'aimer.»

Les Reinaldo Ramirez, Leonardo et Yohan Ochoa, Maxime Morin, Gabriel Thibodeau, Martin Bérubé et cie seront d'autre part tous de retour.

Encore solides au monticule

Au monticule, les Castors seront encore solides avec Green (sept victoires, aucune défaite et moyenne de points mérités de 0,76 en 2015), Philippe Graham (qui joue et étudie présentement au Kansas), Hiarali Garcia-Ventura (obtenu de Victoriaville) et Étienne Saint-Amand, qui entend revenir en force après une dernière saison plutôt difficile.

En match préparatoire, le week-end dernier, les Castors ont aisément défait les Pirates de Laval, de la Ligue junior élite du Québec, 10-1. Lussier, Trudeau et Charbonneau, au bâton, et Saint-Amand, sur la butte, ont bien fait les choses sur la Rive-Nord de Montréal.

Dimanche, les Castors visiteront les Tigers de Drummondville, de la Ligue de baseball senior BB de la Vallée des Forts, toujours en match préparatoire.

«Le camp se déroule très bien jusqu'ici, reprend Green. Les gars sont en forme et nos nouveaux joueurs se mêlent très bien aux anciens. Ça regarde bien.»

Les Castors disputeront leur premier match du calendrier régulier le 13 mai, au stade Léo-Asselin, face aux Pirates de Saint-Jean. Trois jours plus tard, ils accueilleront les Aigles de Trois-Rivières, de la Ligue Can-Am de baseball indépendant, lors d'une rencontre préparatoire qui n'aura rien d'ordinaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer