Vainqueur à Barcelone, Nadal égale un record de Vilas

Rafael Nadal a remporté la finale de l'Omnium... (Associated Press)

Agrandir

Rafael Nadal a remporté la finale de l'Omnium de tennis de Barcelone pour une neuvième fois, dimanche.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Barcelone, Espagne

Rafael Nadal a vaincu le champion en titre Kei Nishikori 6-4, 7-5 pour remporter la finale de l'Omnium de tennis de Barcelone pour une neuvième fois, dimanche.

Au passage, l'Espagnol a égalé le record de l'Argentin Guillermo Vilas avec un 49e triomphe en carrière sur terre battue.

Pour Nadal, il s'agit d'un deuxième titre en autant de semaines, après sa victoire à Monte Carlo. L'Espagnol semble avoir retrouvé sa forme des beaux jours à un mois des Internationaux de France, sur sa surface de prédilection.

Nishikori avait remporté le tournoi lors de chacune des deux dernières années, après que Nadal eut été victime d'éliminations hâtives.

Dans un duel qui a duré deux heures et quatre minutes, Nadal s'est montré plus incisif sous pression. Il a sauvé sept des huit balles de bris lors du premier set tout en convertissant les deux que Nishikori lui a offertes.

Nadal a ensuite eu le meilleur du Japonais lors de superbes échanges pour remporter les points importants, en route vers le 69e titre de sa carrière à sa 101e participation à une finale.

«J'affrontais le sixième joueur mondial, et si vous n'êtes pas à votre meilleur, vous ne gagnerez pas, a déclaré Nadal.»

«J'ai bien servi et ça m'a permis d'être plus efficace. Au deuxième set, j'ai manqué plusieurs chances, et à la fin, ça été très serré. Mais je suis demeuré fort mentalement.»

Après s'être incliné aux mains de Fabio Fognini en huitième de finale l'an dernier, Nadal s'était plaint de la qualité de son coup droit. Un an plus tard, Nadal semblait avoir retrouvé toute sa puissance, expédiant des coups droits hors de portée de Nishikori lors des points importants.

Angelique Kerber ... (Associated Press) - image 2.0

Agrandir

Angelique Kerber 

Associated Press

L'Allemande Angelique Kerber s'est ressaisie après un début de match difficile, dimanche, et elle a vaincu sa compatriote Laura Siegemund 6-4, 6-0 en finale du Grand Prix de tennis Porsche, disputé Stuttgart.

Pour Kerber, il s'agit d'un deuxième triomphe consécutif à ce tournoi. Mais pour réaliser ce tour de force, elle a dû se reprendre en mains après avoir concédé les trois premiers jeux du duel, tout ça en neuf minutes. Kerber a cependant converti trois de ses cinq balles de bris pour remporter le premier set.

La deuxième tête de série a réalisé un autre bris dès le premier jeu de la seconde manche avant de profiter des nombreuses erreurs directes de sa rivale, qui participait à une première finale en carrière sur le circuit de la WTA, dans sa ville natale par surcroît.

«Il n'y a rien de plus agréable, a déclaré Kerber. J'ai eu besoin d'un peu de temps pour trouver mon rythme, et je suis heureuse d'y être arrivée.»

Kerber, championne des Internationaux d'Australie plus tôt cette année, a remporté un neuvième tournoi en carrière et a défendu un titre avec succès pour la première fois sur le circuit professionnel féminin.

Issue des qualifications et détentrice du 71e rang mondial avant le début du tournoi, Siegemund a réalisé un parcours impressionnant au cours de la semaine. Elle a tour à tour vaincu Simona Halep (4e tête de série), Roberta Vinci (6e) et la favorite Agnieszka Radwanska, et n'avait perdu aucune manche avant la finale.

Sa performance lui permettra de grimper au 42e échelon du classement de la WTA lundi matin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer