Les Cosmos AAA visent le haut du classement

Les Cosmos en action la saison dernière, alors... (Tirée de Facebook)

Agrandir

Les Cosmos en action la saison dernière, alors qu'elles évoluaient en division U-14 AAA.

Tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Les filles des Cosmos U-15 AAA disputeront leur premier match de la saison devant leurs partisans dimanche après-midi, plus précisément à 13 h, alors qu'elles affronteront le Dynamik de Sherbrooke au parc Jean-Yves-Phaneuf. Et selon l'entraîneuse Anne-Marie Lapalme, l'équipe a ce qu'il faut pour connaître à nouveau du succès en 2016.

«On a une belle équipe, avec des joueuses qui ont du talent et qui veulent apprendre, explique l'ex-professionnelle du ballon rond. Je nous vois encore terminer au haut du classement de la Ligue de soccer élite du Québec.»

La saison dernière, en division U-14, les Cosmos avaient ramené une fiche de 13 victoires, six défaites et sept verdicts nuls, pour ainsi se classer ainsi au troisième rang (sur 14 équipes) de la LSEQ.

«On a essentiellement le même alignement que la saison dernière. J'aime la stabilité de notre équipe. C'est beaucoup plus facile de construire quand la fondation est solide.»

Les Cosmos ont toutefois perdu la prolifique marqueuse Cassandra Provost, qui jouera à Saint-Hubert cette saison.

«Le départ de Cassandra fera en sorte que d'autres filles seront forcées de prendre la relève et que notre attaque sera beaucoup plus diversifiée, souligne Anne-Marie Lapalme. Nous devrions encore marquer notre part de buts tandis que notre défensive, elle, sera encore solide.»

Lors de leur tout premier match, le week-end dernier, les Cosmos ont fait match nul 1-1 à Varennes.

«Vu l'absence de trois joueuses actuellement à l'entraînement avec l'équipe du Québec, nous nous en sommes bien sorties dans les circonstances. Stéphanie Angers, Mara Bouchard et Coralie Fortier seront aussi absentes pour notre ouverture locale, mais on devrait ensuite les récupérer.»

Du plaisir

Anne-Marie Lapalme l'avoue: elle a beaucoup de plaisir en tant qu'entraîneuse.

«Honnêtement, je me suis fait prendre au jeu, dit-il. Quand j'ai commencé, je le faisais essentiellement pour redonner, moi qui ai croisé tellement de bons coachs au cours de ma carrière. Mais je me suis attachée à mes athlètes et j'adore enseigner et partager ma passion. Oui, j'aime ce que je fais.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer