Émilie Laliberté est de retour sur le terrain

Émilie Laliberté représentera le Québec au prochain championnat... (Janick Marois, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Émilie Laliberté représentera le Québec au prochain championnat canadien de baseball féminin, qui aura lieu en Alberta.

Janick Marois, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Émilie Laliberté a été sur la touche un long moment après avoir été opérée à l'épaule droite. De retour sur le terrain de balle, elle savoure ses derniers moments dans l'uniforme des Griffons de la Missouri Western State University.

«La réhabilitation a été longue et je n'ai obtenu le OK des médecins pour recommencer à jouer qu'à peine quelques semaines avant le début de la saison, explique-t-elle depuis St. Joseph, petite ville située à environ 45 minutes de Kansas City. Ce qui fait que, pour la première fois de ma carrière, je suis réserviste au sein de mon équipe. Mais ma passion pour le baseball est toujours aussi forte et je suis heureuse simplement à l'idée d'être sur le terrain tous les jours...»

Puisqu'il n'y a pas de programme de baseball féminin dans les collèges et les universités américaines, Laliberté joue donc au softball pour la Missouri Western State University après avoir fait de même au Garden City Community College, dans l'État du Kansas.

«Nous avons une superbe équipe et nous luttons pour le championnat de notre conférence, reprend-elle. Même si j'aimerais jouer davantage, j'ai mon club à coeur et je suis la première à encourager mes coéquipières.»

Émilie, qui aura 22 ans le mois prochain, est souvent envoyée dans la mêlée en deuxième moitié de match, parfois au deuxième coussin, parfois à l'arrêt-court. Elle vient souvent en relève à titre de frappeuse ou de coureuse suppléante aussi.

«C'est ma dernière saison aux États-Unis et je profite de tous les moments qui me restent. Jouer pendant quatre ans de l'autre côté de la frontière aura été un privilège.»

Elle complétera ce printemps un diplôme en biologie, concentration santé. Elle veut devenir optométriste.

Red Deer et... Corée?

Émilie Laliberté a encore des choses à faire au Missouri, mais elle a déjà des plans pour l'été.

«Fin août, je vais participer au Championnat canadien de baseball féminin à Red Deer, en Alberta, avec l'équipe du Québec, explique-t-elle. Ce sera un moment très important puisque mes performances vont décider si, oui ou non, je prendrai part à la Coupe du monde de baseball féminin, qui aura lieu ensuite en Corée. L'équipe canadienne risque d'avoir une place à combler au poste de receveur et à l'arrêt-court, deux positions que je connais très bien.»

Laliberté a déjà joué avec les Guerriers junior AA. Mais il semble bien que ce ne soit pas une option en prévision de l'été prochain.

«Je n'ai pas eu d'invitation, mais ce n'est pas grave. J'irai tout de même souvent au stade pour encourager nos équipes.»

Ce qui réjouit le plus Émilie, c'est de savoir que son bras a retrouvé toute sa force d'antan. Clairement, l'opération a été un succès.

«Je pars quand même de loin. Quand tu es opérée, tu ne peux jamais être totalement sûre de rien. Je n'ai pas joué au baseball du tout l'été dernier et j'ai trouvé ça très difficile. Au moins, cette longue pause a servi à quelque chose...»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer