Les Éthiopiens dominent le marathon de Boston

Les Éthiopiens dominent au marathon de Boston alors... (Ivanoh Demers, archives La Presse)

Agrandir

Les Éthiopiens dominent au marathon de Boston alors qu'ils ont pratiquement exclu les Kenyans du podium.

Ivanoh Demers, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Les Éthiopiens ont pratiquement exclu les Kenyans du podium au marathon de Boston, alors que leurs coureurs ont remporté les courses masculine et féminine pour la première fois de l'histoire et raflé cinq des six places sur les podiums.

Lemi Berhanu Hayle a gagné l'épreuve masculine en deux heures, 12 minutes et 45 secondes (2h12:45), se détachant du champion en titre Lelisa Desisa en entrant sur Kenmore Square. Hayle a remporté la course avec une marge de 47 secondes. Trente secondes plus tard, Yemane Adhane Tsegay a permis à l'Éthiopie d'inscrire un triplé historique.

Chez les dames, Atsede Baysa a comblé un retard de 37 secondes avec moins de huit kilomètres à faire. Celle qui a gagné deux fois le marathon de Chicago a conclu l'épreuve en 2h29:19, 44 secondes devant sa compatriote Tirfi Tsegaye.

La Kenyane Joyce Chepkirui a sauvé l'honneur des siens en remportant l'unique médaille de la course dominée pendant plusieurs décennies par ses compatriotes.

Ces résultats sont survenus alors que l'Agence mondiale antidopage a mis le Kenya en probation après que 40 de ses athlètes eurent échoué un test antidopage depuis les Jeux olympiques de Londres, en 2012, soit près d'un par mois.

La championne en titre, Caroline Rotich, n'a pas complété l'épreuve, abandonnant à un point de ravitaillement avec près de huit kilomètres à faire. Aucune raison n'a été donnée pour expliquer son abandon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer