Les Maroons ont «poussé la machine très fort»

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Waterloo) «Ça a été une belle saison et nous pouvons être fiers du chemin que nous avons parcouru. Mais nous sommes des gagnants et nous aurions tellement voulu remporter cette finale...»

L'entraîneur et directeur général des Maroons, Michel Deschamps, se remet à peine de la défaite subie par son équipe face au BigFoot de Saint-Léonard-d'Aston, qui a été couronné champion de la Ligue de hockey senior de la Mauricie pour la troisième fois en quatre ans vendredi soir devant ses partisans. En avance 4-2 en début de troisième période, les Waterlois se sont écrasés et ont vu les locaux marquer trois buts sans riposte, dont deux en avantage numérique, en route vers une victoire de 5-4.

Même s'ils étaient les champions de la saison régulière et qu'ils possédaient l'avantage de la glace, les Maroons ont été en partie victimes du calendrier très particulier de la finale en disputant seulement deux des cinq matchs de la série à domicile.

«On pourrait expliquer cette défaite de 1000 façons différentes, a repris Deschamps. Le BigFoot a bien joué et il n'a pas volé la Coupe. Mais nous avions des blessés ainsi que plusieurs joueurs diminués, sans compter que nous avons poussé la machine très fort tout au long de la saison. C'est certain que nous n'avions pas le même niveau d'énergie à la fin qu'au début des séries.»

Ce qui rend Deschamps le plus fier quand il analyse la première saison des Maroons dans la LHSAM, c'est que son équipe a failli se rendre jusqu'au bout après avoir dû être reconstruite à la suite du changement de circuit.

«On a dû repartir à zéro, ou presque. Si vous regardez l'alignement de l'équipe qui a remporté le championnat des séries de la Ligue des Cantons-de-l'Est l'an dernier, vous verrez qu'il ne reste plus grand monde. Mais on a travaillé fort, on a fait les bons choix et ça a rapporté.»

La campagne a été longue, elle a été particulièrement exigeante avec le déménagement dans la Ligue de la Mauricie et Deschamps, fatigué, n'a pas voulu confirmer son retour la saison prochaine.

«D'abord et avant tout, il faut savoir si les propriétaires veulent que je revienne. À l'heure où on se parle, on est encore à digérer la défaite...»

«Une très belle saison»

Copropriétaire des Maroons, Daniel Roy a apprécié la saison de hockey qu'il vient de vivre.

«On a eu droit à une très belle saison, a-t-il dit. Perdre en grande finale, il n'y a rien de gênant là. Je suis très satisfait.»

Les Maroons, avec plusieurs salles combles à l'aréna Jacques-Chagnon, ont aussi jeté les bases sur quelque chose de solide à Waterloo.

«On a donné du bon hockey et un bon spectacle aux gens, qui nous ont remerciés.»

En bout de ligne, le changement de circuit aura été profitable aux Maroons, mais il y a certaines choses que Roy veut aborder lors des prochaines réunions de la LHSAM. «Des choses dont je ne veux pas parler en public», a-t-il ajouté.

Roy a enfin mentionné qu'il aimerait que Michel Deschamps soit de retour comme directeur général et comme entraîneur la saison prochaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer