Les Capitals amorcent les séries du bon pied

Les Capitals ont tiré profit d'un but de... (Associated Press)

Agrandir

Les Capitals ont tiré profit d'un but de John Carlson (derrière) en deuxième période pour défaire les Flyers 2-0 jeudi soir.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Les unités spéciales des Capitals de Washington ont joué un rôle instrumental dans leur premier match des séries éliminatoires.

Parfaits à court d'un homme, les Capitals ont tiré profit d'un but de John Carlson lors d'une supériorité numérique en deuxième période pour défaire les Flyers de Philadelphie 2-0 jeudi soir.

Les Capitals ont écoulé avec succès les quatre avantages numériques des Flyers, qui ont perdu les services du joueur de centre Sean Couturier, blessé au haut du corps en deuxième période. Peu de temps après la fin du match, plusieurs médias ont rapporté que Couturier raterait le reste des séries.

Après la rencontre, l'entraîneur-chef Dave Hakstol n'a pas donné de bilan de l'état de santé de Couturier.

Braden Holtby a réalisé 19 arrêts, dont sept pendant qu'un coéquipier se trouvait au banc des pénalités, et il a mérité son troisième blanchissage en carrière en séries éliminatoires.

Steve Mason a repoussé 29 rondelles, cédant également devant Jay Beagle, tard en troisième période.

Marcus Johansson a participé aux deux buts des Capitals pendant qu'Alex Ovechkin était tenu en échec.

Duel d'unités spéciales

Holtby et Mason ont offert un spectacle de grande qualité lors d'un match qui s'est transformé en un duel d'unités spéciales. Il s'agissait d'un scénario presque idéal pour les Capitals, qui ont affiché le cinquième meilleur avantage numérique dans la LNH et fait encore mieux à court d'un homme, terminant en deuxième place.

Les spécialistes des désavantages numériques des Capitals ont été testés trois fois en première période, d'abord pendant une punition à Carlson pour avoir accroché, puis lors de pénalités successives à Brooks Orpik. Les Flyers n'ont pu profiter de ces opportunités, en partie à cause de leurs propres bourdes, mais aussi à cause de tirs bloqués par Holtby ou par ses coéquipiers.

«Ç'a été très important, a affirmé Carlson. Les défenseurs ont bloqué des tirs, notre gardien a effectué des arrêts cruciaux et les gars ont travaillé sans relâche. Ce n'est pas facile de se jeter devant des tirs sur réception. Ils méritent tout le crédit.»

Et lorsque le défenseur des Flyers Brandon Manning a été puni pour avoir tiré la rondelle par-dessus la baie vitrée et dans les gradins, les Capitals en ont rapidement tiré profit.

Seulement 19 secondes après le début de la pénalité, Carlson a décoché un tir qui a touché Chris VandeVelde, qui glissait pour tenter de bloquer la rondelle. Celle-ci s'est ensuite faufilée entre les jambières de Mason pour le premier but du match à 16:21.

«C'est important de gagner les batailles des unités spéciales, et ce soir, les Capitals les ont gagnées», a analysé Hakstol.

Beagle a scellé l'issue de la rencontre à 16:36 de la troisième période.

Le deuxième match de la série sera présenté samedi soir à Washington.

Thomas Greiss a réussi 42 arrêts pour les Islanders.... (Associated Press) - image 2.0

Agrandir

Thomas Greiss a réussi 42 arrêts pour les Islanders.

Associated Press

Les Islanders battent les Panthers 5-4

John Tavares a récolté un but et deux aides, dont une sur le but de Kyle Okposo qui a fait la différence tôt en troisième période et les Islanders de New York ont battu les Panthers de la Floride 5-4, jeudi, dans le premier match de leur série quart de finale de l'Association Est.

Thomas Greiss s'est racheté après un début de rencontre difficile et il a réussi 42 arrêts à son premier départ en carrière en séries éliminatoires. Brock Nelson, Frans Nielsen et Ryan Strome ont aussi touché la cible pour les Islanders.

L'avantage de la patinoire appartient maintenant aux Islanders, qui pourront prendre les devants 2-0 avant de rentrer aux Barclays Center dans une série qui se poursuivra vendredi.

Reilly Smith a marqué deux buts, Jussi Jokinen a amassé un but et deux aides et Teddy Purcell a aussi fait bouger les cordages pour les Panthers. Roberto Luongo a stoppé 21 des 26 tirs dirigés vers lui.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer