Impact: Harry Shipp retrouvera le Fire samedi

Après avoir grandi en encourageant le club, Harry Shipp... (Archives La Presse)

Agrandir

Après avoir grandi en encourageant le club, Harry Shipp (à droite) a disputé deux saisons dans l'uniforme du Fire de Chicago.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Bill Beacon
La Presse Canadienne
Montréal

Harry Shipp était sous le choc quand l'équipe de sa ville natale, le Fire de Chicago, l'a échangé à l'Impact de Montréal le 13 février dernier.

Shipp a grandi en encourageant le Fire. Il a évolué au sein du programme de développement de l'équipe. Les murs de sa chambre à Lake Forest, en Illinois, étaient tapissés de chandails et de souvenirs autographiés par les joueurs de son équipe préférée.

Pour lui, c'était un rêve devenu réalité quand après quatre excellentes saisons à l'université Notre Dame, il a signé un contrat avec le Fire en 2014.

Mais après deux campagnes avec le Fire, le nouveau directeur général Nelson Rodriguez et le nouvel entraîneur-chef Veljko Paunovic ont décidé qu'il ne faisait plus partie des plans et ils ont expédié le jeune homme de 24 ans à Montréal contre de l'argent d'allocation.

Shipp se prépare maintenant pour un retour émotif à Chicago, là où l'Impact sera en action samedi.

«J'ai disputé quelques matchs avec ma nouvelle équipe, ça ne devrait donc pas être bizarre d'être de retour, a dit Shipp, jeudi. J'ai hâte de revoir certaines personnes.»

«Ce sera amusant. J'espère que nous allons gagner.»

Shipp n'était pas aussi calme après la transaction et il avait étalé ses émotions dans une lettre ouverte aux partisans du Fire.

Le coeur brisé

«J'avais le coeur brisé et j'ai immédiatement commencé à pleurer, avait-il écrit. C'était un choc, j'étais bouleversé. Cette équipe et cette ville valent tout pour moi.»

Des centaines de partisans ont envoyé des messages à l'équipe pour exprimer leur frustration et Paunovic a admis qu'il avait pris une des décisions les plus difficiles de sa vie en échangeant le favori local.

Mais il avait ajouté qu'il ne pouvait garantir à Shipp son temps de jeu habituel et qu'il était dans le meilleur intérêt des deux parties de l'échanger à une équipe à la recherche d'un milieu de terrain offensif.

Le Fire a connu des saisons catastrophiques en 2014 et 2015 et plusieurs changements ont été effectués au cours de l'hiver. Shipp a disputé 66 matchs en deux saisons avec le Fire, dominant l'équipe avec huit aides la saison dernière.

Dans le onze partant

À Montréal, il a immédiatement trouvé chaussure à son pied, obtenant une place dans le onze partant et récoltant deux aides lors des cinq premiers matchs de l'équipe. L'Impact en a profité pour compiler un dossier de 3-2-0 et grimper au sommet de l'Association de l'Est.

Aujourd'hui, la douleur de la transaction est beaucoup moins vive.

«Avec l'arrivée d'un nouveau DG et d'un nouveau personnel d'entraîneurs, personne n'était assuré de son poste, a admis Shipp. Ça fait partie du monde du sport.»

Sa famille et ses amis ont déjà troqué leur chandail du Fire à son effigie pour un autre aux couleurs de l'Impact. Il aura droit à sa petite section de partisans au Toyota Park.

«J'ai toujours aimé la ville - c'est ma place préférée au monde, a dit Shipp. Ce sera agréable d'être de retour.»

Fondation sous enquête: l'Impact appuie Drogba

L'Impact de Montréal a appuyé son attaquant étoile Didier Drogba, même si sa fondation est sous enquête de la Commission chargée de la supervision des oeuvres de bienfaisance en Grande-Bretagne.

«Le club appuie totalement et supporte Didier Drogba dans toutes ses oeuvres humanitaires et reconnaît sa contribution exceptionnelle pour la communauté, a évoqué la formation de la Major League Soccer par voie de communiqué. Comme des démarches légales sont en cours, le club ne fera aucun autre commentaire.»

Drogba s'est entraîné avec ses coéquipiers jeudi, mais il n'a fait aucun commentaire.

Un article paru dans le «Daily Mail» de Londres stipule que la Fondation Didier Drogba n'a versé qu'une infime partie des dons amassés au cours des cinq dernières années à des oeuvres de bienfaisance.

Drogba a entamé des procédures légales contre le quotidien londonien.

La fondation a comme objectif de bâtir des hôpitaux et des écoles en Côte d'Ivoire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer