Lapierre dirigera les espoirs québécois

David Lapierre... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

David Lapierre

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Même si les Inouk devaient s'incliner devant le Collège Français, la saison de David Lapierre va se prolonger, a appris La Voix de l'Est.

À compter du 25 avril, Lapierre dirigera, en compagnie de Daniel Jacob de l'Armada de Blainville-Boisbriand, une des deux équipes du Québec qui prendra part à la quatrième édition du Défi d'excellence Gatorade, un événement qui réunit les meilleurs joueurs de moins de 17 ans de l'Est du Canada et qui aura lieu à Boisbriand.

Pour l'essentiel, le tournoi sert de processus de sélection pour l'équipe canadienne des moins de 17 ans. Le Québec aura deux équipes.

«C'est un bel honneur qu'on me fait en me demandant de diriger cette équipe avec Daniel, a expliqué Lapierre, très étonné que l'auteur de ces lignes soit au courant de la nouvelle. Ça va être une belle expérience.»

Même si la série entre les Inouk et le Collège Français nécessite sept matchs, elle prendra fin le 24 avril. Et si jamais Granby renverse Longueuil, le tournoi de la Coupe Fred-Page (le championnat junior A de l'Est du pays) ne débutera qu'au début mai, au Nouveau-Brunswick.

Hockey Québec annoncera officiellement que Jacob et Lapierre dirigeront une de deux équipes du Québec ainsi que l'alignement des deux formations au cours des prochains jours.

Dans le curriculum vitae de Lapierre, cette nouvelle nomination paraîtra très bien.

«J'aime ça»

Lapierre a par ailleurs souri lorsqu'il a été informé des propos d'Édouard Michaud et de Philip Sardinha, qui sont d'avis que les Inouk sont loin d'avoir joué leur meilleur hockey à Longueuil dimanche.

«J'aime ça parce que ça prouve encore une fois que mes hommes sont affamés et qu'ils en veulent encore, a-t-il lancé avant la séance d'entraînement de son équipe, mardi après-midi. On a quand même donné un bon match au Collège Français, mais ce ne fut pas suffisant pour gagner. Il nous faudra être meilleurs, c'est clair.»

Selon Lapierre, les Inouk devront jouer avec plus d'intensité et être plus concentrés sur ces petits détails qui font la différence entre une victoire et une défaite.

«Je suis convaincu que nous allons revenir en force», a-t-il ajouté.

On ne doit pas s'attendre à de gros changements à l'alignement mercredi soir, sinon que Maxime Borduas pourrait revenir au jeu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer