Le BigFoot ne fera pas de cadeaux, selon Papineau

Mathieu Papineau, auteur de quatre buts samedi dernier,... (Photo Sara-Maude Roy)

Agrandir

Mathieu Papineau, auteur de quatre buts samedi dernier, fait écarquiller les yeux à bien des gens par les temps qui courent.

Photo Sara-Maude Roy

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Waterloo) «Se payer une soirée de quatre buts en séries, dont le dernier en prolongation, c'est l'fun. Évidemment, j'ai passé une belle semaine. Mais là, tout est à recommencer.»

Mathieu Papineau a entendu et réentendu parler de sa performance exceptionnelle face au BigFoot de Saint-Léonard-d'Aston rien qu'en masse depuis samedi soir dernier. Des félicitations, il en a reçu une tonne. Mais plus personne ne se souviendra de son exploit si les Maroons perdent la série finale de la Ligue de hockey senior de la Mauricie. Et il le sait fort bien.

«La série est égale 1-1 et le plus gros de l'ouvrage s'en vient, explique-t-il. Ça a été une grosse performance dans le cadre d'une grosse victoire, mais ce n'était qu'une victoire. Il en reste trois à aller chercher et le BigFoot ne joue pas comme une équipe qui a envie de nous faire des cadeaux...»

Papineau a évolué au centre d'Alex Côté et de Kevin Asselin le week-end dernier. Clairement, ça a cliqué entre les trois joueurs.

«J'étais très à l'aise avec Alex et Kevin. Je pense que notre trio a de l'avenir. Michel (Deschamps) semble vouloir nous garder ensemble et je pense que c'est une bonne idée.»

L'athlète de Brossard fait écarquiller les yeux à bien des gens ces temps-ci. Après avoir enregistré 25 points en 19 matchs en saison régulière, il en compte une douzaine en 10 parties depuis le début des séries. Pas trop mal, rappelons-le, pour un gars qui n'a jamais joué dans la LHJMQ ou dans la Ligue midget AAA et qui a à peine disputé quelques matchs dans le junior AAA.

«Tout ce que je fais, c'est donner mon maximum. Mais c'est sûr que c'est l'fun quand nos efforts sont récompensés.»

Papineau a néanmoins joué deux matchs dans la Ligue de la Côte Est cette saison. Il aurait pu rester à Wheeling, mais il a préféré rentrer à la maison afin de ne pas abandonner sa petite entreprise de terrassement et de déneigement.

Resserrer la défensive

Le troisième match de la série aura lieu vendredi soir au centre Richard-Lebeau de Saint-Léonard-d'Aston alors que le quatrième sera disputé samedi soir à l'aréna Jacques-Chagnon. Selon Michel Deschamps, les Maroons devront obligatoirement resserrer leur défensive s'ils veulent être couronnés champions de la LHSAM.

«On a accordé 11 buts et 80 lancers en deux matchs, ce qui est beaucoup trop, dit-il. Le BigFoot a une bonne attaque et il faut limiter ses chances de marquer. Et une des façons de limiter ses chances, c'est de frapper davantage. La fin de semaine passée, ça se promenait assez librement dans notre zone...»

Blessé à un pied, le défenseur Guillaume Karrer est un cas douteux en vue du week-end. Il a raté les deux premiers matchs de la série après s'être fait mal lors de la dernière rencontre de la série contre Saint-Cyrille. Jonathan Bouchard, qui n'a pas fini le match de samedi dernier aussi en raison d'une blessure à un pied, devrait être en uniforme.

Encore et toujours, Olivier Laliberté sera devant le filet vendredi soir.

«Même si on a marqué 11 buts en deux matchs, on peut être plus opportunistes, reprend Michel Deschamps. On a laissé trop de chances nous filer entre les doigts.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer