Les Inouk au bord de l'élimination

Au terme d'un autre duel chaudement disputé, les... (Photo archives La Voix de L'Est)

Agrandir

Au terme d'un autre duel chaudement disputé, les Inouk se sont inclinés 6-5 vendredi soir contre les Montagnards de Sainte-Agathe.

Photo archives La Voix de L'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Les Inouk n'ont maintenant plus le droit à l'erreur. Le club granbyen a perdu 6-5 sur la route vendredi soir contre les Montagnards de Sainte-Agathe qui ne sont plus qu'à une victoire d'atteindre la finale de la Ligue de hockey junior du Québec.

En remportant ce match chaudement disputé devant leurs partisans, les Montagnards ont pris les devants 3-2 dans la série demi-finale qui les opposent à la troupe de David Lapierre. Les Inouk feront donc face à l'élimination mercredi prochain lors du sixième affrontement entre les deux rivaux.

«On a disputé un excellent match de hockey. On a affiché beaucoup d'intensité. Nos 41 lancers contre 27 prouvent qu'on a offert une autre belle performance face aux Montagnards identifiés comme une puissance dans la Ligue», a noté l'entraîneur-chef des Inouk, David Lapierre.

«Ils ont surtout marqué des buts sur des contre-attaques. On aurait mérité de gagner le match. On a eu une chance de gagner chacun des matchs de la série jusqu'ici. On tient notre bout face à Sainte-Agathe, même que je dirais qu'on a dominé jusqu'ici. On aurait préféré gagner, mais je suis fier de l'effort de mes joueurs», a ajouté Lapierre.

Un tour du chapeau qui fait mal

La rencontre avait pourtant bien débuté pour les Inouk qui menaient 2-1 au terme de la première période. Maxime Borduas et Noah Corson, qui était de retour en uniforme, ont tous deux fait bouger les cordages pour Granby.

Le vent a toutefois tourné de bord en deuxième période. Alors que la marque était de 3-2 en faveur des Inouk, l'attaquant des Montagnards, Benjamin Bohémier, est venu jouer les trouble-fêtes en inscrivant... trois buts consécutifs.

Son tour du chapeau signé en moins de six minutes a fait très mal aux Inouk qui étaient alors en plein contrôle du match. Mais les Inouk, qui ont souvent fait preuve de résilience cette saison, ne se sont pas laissés abattre pour autant.

Tirant de l'arrière 5-3, ils ont ramené le match à égalité grâce à deux filets sans riposte. Xavier Brodeur a d'abord réduit l'écart à la fin du deuxième vingt, puis Francis Brunelle, qui disputait son premier match des séries, a ramené tout le monde à la case départ en milieu de troisième période.

Le retour de Brunelle

Brunelle avait en effet annoncé qu'il accrochait temporairement ses patins avant le début des séries en raison de nombreuses blessures, dont des douleurs à l'épaule qui l'empêchaient de dormir la nuit.

L'ancien capitaine des Inouk s'est amené en renfort en raison de l'absence de Gabriel Tremblay qui a dû déclarer forfait pour ce match. «On a quelques joueurs blessés et Brunelle avait envie de venir donner un coup de main à ses chums», a expliqué Lapierre.

Brunelle s'est racheté en marquant le but égalisateur puisque l'une des deux pénalités qu'il avait écopées en début de deuxième avait mené au premier but du match de Bohémier.

En feu depuis quelques parties, le jeu de puissance des Inouk a dérougi un peu vendredi soir alors qu'ils n'ont inscrit aucun but en cinq occasions. Pour leur part, les Montagnards ont marqué une fois en quatre supériorités numériques.

Benjamin Avoine-Jean a repoussé 21 tirs dans la défaite des siens tandis que son vis-à-vis Nicolas Lachance a bloqué 36 lancers.

Même s'ils ont encore une fois offert une belle opposition, les Inouk se retrouvent néanmoins au bord du gouffre. Une autre défaite sonnera la fin de leur saison au cours de laquelle ils ont déjoué tous les pronostics.

Mais Lapierre assure que son équipe n'a pas encore dit son dernier mot. «On va prendre quatre jours de congé, on va se pratiquer à domicile et on va afficher le même enthousiasme et la même énergie lors du prochain match. On va offrir une bonne performance mercredi et on va pousser la série au maximum en forçant la tenue d'un septième match», a-t-il lancé à partir de l'autobus qui ramenait le club à Granby.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer