«Tout le monde peut repousser ses limites»

Le Centre aquatique de Cowansville accueillera samedi le... (Fournie)

Agrandir

Le Centre aquatique de Cowansville accueillera samedi le championnat provincial de natation des Olympiques spéciaux du Québec.

Fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Cowansville) Pour la toute première fois, Cowansville accueillera samedi le championnat provincial de natation des Olympiques spéciaux du Québec. Plus de 140 athlètes provenant des quatre coins de la province seront réunis au Centre aquatique de la municipalité pour l'occasion.

Les 11 membres du club des Typhons de... - image 1.0

Agrandir

Les 11 membres du club des Typhons de Cowansville prendront part à l'événement. 

«C'est une compétition pour les personnes présentant une déficience intellectuelle. Tout le monde peut venir. Il n'y a pas de frais d'entrée. Les gens vont voir que même des personnes avec une déficience peuvent se surpasser quand ils font de la compétition et du sport», note la coordonnatrice de l'événement, Chantale Belley.

Plusieurs jeunes représenteront la région lors de cet événement. Les 11 membres du club des Typhons de Cowansville, deux représentants des Loutres de Granby et des athlètes d'Ange-Gardien, de Lac-Brome et de Brigham seront notamment de la partie.

En tout, une vingtaine d'équipes, dont plusieurs de Montréal et de Québec, participeront au championnat. Les organisateurs s'attendent à recevoir près de 300 personnes incluant les visiteurs et l'entourage des athlètes.

«On a fait l'étape 1 de la compétition ces deux dernières années et on a bien aimé l'expérience. Les gens aiment bien venir à Cowansville. Ça fait changement de toujours aller à Montréal. On s'est donc proposé pour organiser le championnat provincial et on a été choisi», raconte Mme Belley.

Celle-ci a travaillé fort avec Jean-François Doré, qui s'occupe des Typhons avec elle, pour mettre tout en place. La journée de compétition débutera dès 9h15 avec les qualifications. Les finales et les remises de médailles seront présentées en après-midi.

Repousser ses limites

Mme Belley invite les curieux à se déplacer afin de venir encourager ces jeunes athlètes qui se dépassent tous à leur manière. Elle étend aussi son invitation aux parents d'enfants vivant avec une déficience qui aimeraient bien inscrire leur progéniture à des activités sportives.

«Ils vont voir que tout le monde peut repousser ses limites. Même s'ils vivent avec un handicap. Il y a des catégories pour tous les niveaux et tous les âges. Il suffit d'avoir 13 ans et plus. Même si un jeune nage moins vite, il peut prendre part à des épreuves qui l'aideront à gagner de l'estime et améliorer sa condition physique.»

Cette dernière parle en toute connaissance de cause puisque son garçon Cédrik Brunelle, âgé de 18 ans, sera lui-même du championnat provincial présenté à Cowansville. Il prendra part à trois épreuves, soit le 50 m libre, le 50 m dos et le 100 m libre.

Son fils a lui-même beaucoup progressé autant dans l'eau qu'en dehors depuis qu'il s'est lancé dans la natation. «C'est un garçon transformé (...) Avant, il était plus renfermé et très tranquille. Maintenant, il aime présenter ses médailles et parler de ses voyages», avait raconté Mme Belley à La Voix de l'Est il y a deux ans.

Cédrik s'apprêtait alors à participer à la 49e Finale des Jeux du Québec où il a brillé en récoltant notamment deux médailles d'or. «Il aimerait maintenant diminuer ses temps en vue des prochains Jeux du Québec et il compte bien essayer de se qualifier pour les Jeux du Canada l'année prochaine», indique Mme Belley.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer