Les Inouk prennent l'avance

Les Inouk célèbrent après le but inscrit par... (photo Maxime Massé)

Agrandir

Les Inouk célèbrent après le but inscrit par Gabriel Tremblay en fin de première période.

photo Maxime Massé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Sainte-Agathe) Avec l'impressionnante saison qu'ils ont connue, les Montagnards représentent un gros sommet à gravir pour les Inouk. Ces derniers se sont néanmoins rapprochés un peu plus de la cime mardi soir en infligeant un revers de 6-4 à leurs rivaux de Sainte-Agathe.

En récoltant ce gain sur la route, les Inouk ont réussi l'impensable aux yeux de plusieurs en prenant une avance de 2-1 face aux Montagnards en demi-finale de la Ligue de hockey junior du Québec.

Sainte-Agathe a fini la saison régulière avec 24 points de plus que Granby, mais les Inouk ne semblent souffrir d'aucun complexe face aux champions de la section Martin-St-Louis. Ils ont été plus souvent qu'autrement les premiers sur la rondelle mardi soir, dominant aussi au niveau des chances de marquer.

«Les séries, c'est une nouvelle saison. Tout peut arriver. C'est la beauté du sport. La victoire revient à ceux qui travaillent fort et c'est ce qu'on a fait ce (mardi) soir. On a suivi le plan de match et on est très content de retourner à Granby avec cette victoire obtenue sur la route», a noté le défenseur Francis Robichaud, qui a fini la partie avec un but et trois passes.

Mieux encore, même lorsque les Montagnards ont comblé un déficit de deux buts pour créer l'égalité 4-4, les Inouk n'ont pas baissé les bras. Ils ont plutôt redoublé d'efforts et continuer de batailler ferme avec le résultat que l'on connaît.

«On a connu tout un match. On a joué avec intensité et en équipe. Les gars ont travaillé fort. Ils se sont sacrifiés pour bloquer des lancers, ils ont été les premiers sur la rondelle même s'ils savaient qu'ils allaient se faire frapper. Je ne peux pas demander mieux», a analysé l'entraîneur-chef des Inouk, David Lapierre.

Les Inouk ont aussi eu le meilleur sur les unités spéciales avec un taux de réussite de 100% en trois avantages numériques. De leur côté, les Montagnards ont marqué deux fois en quatre occasions. Les cinq premiers buts du match ont d'ailleurs tous été inscrits sur le jeu de puissance.

Benjamin Avoine-Jean a de nouveau été solide devant la cage des Inouk, repoussant 39 tirs dans la victoire. Il a notamment été fumant lors d'un cinq contre trois en milieu de deuxième période. Nicolas Lachance a pour sa part cédé cinq buts sur les 33 lancers effectués par les Inouk.

Un match serré jusqu'à la fin

Les Montagnards ont frappé en premier dans ce match lorsque Tommy Lapierre a profité d'un avantage numérique pour inscrire son équipe au pointage. Moins de 20 secondes plus tard, ce fut au tour des Inouk de marquer avec un joueur en plus grâce à un tir d'Alexandre Coulombe qui s'est faufilé jusque dans le fond du filet.

Avec un peu plus de deux minutes à jouer à la première période, Gabriel Tremblay a ensuite inscrit son 2e but des séries pour donner les devants 2-1 aux Inouk. Bien posté devant le filet, il a récupéré un retour de lancer qu'il a vite redirigé derrière Nicolas Lachance.

Francis Robichaud a doublé l'avance des Inouk en tout début de deuxième période avec un troisième but consécutif en supériorité numérique. Son tir de la pointe a complètement échappé au regard du gardien des Montagnards, qui n'a pu que constater les dégâts.

Les Montagnards ont cependant eu un regain de vie à la 14e minute lorsqu'un tir de la ligne bleue d'Antoine Arsenault a dévié sur la jambière de Coulombe avant d'aboutir dans le filet. Benjamin Avoine-Jean n'a eu aucune chance sur la séquence qui a porté la marque à 3-2.

Les Inouk ont cependant ramené l'écart à deux buts quelques instants plus tard. Laissé fin seul dans la zone payante, Vincent Ouellet-Beaudry a mis la main sur un juteux rebond, qu'il a soulevé derrière le gardien adverse.

William Claveau a fait 4-3 à 16 min 32 du deuxième engagement, tout juste avant que les Montagnards égalisent la marque avec le 2e but du match de Tommy Lapierre. Lachance a volé un but certain à Nicolas Bellerose avec un spectaculaire arrêt de la jambière lors d'une montée à deux contre un.

La relance des Montagnards s'est aussi transformée en une montée à deux contre un, mais cette fois, Lapierre a complété la manoeuvre pour ramener les deux clubs à la case départ. Édouard Michaud est cependant venu jouer les héros à 2: 55 du dernier tiers en inscrivant le but de la victoire. Philip Sardinha a inscrit le but d'assurance dans un filet désert en toute fin de match.

«On peut être content de notre victoire, mais il faut remettre les pendules à zéro à minuit. C'est une équipe qui peut rebondir rapidement», a averti Lapierre.

Les Inouk retrouveront maintenant leurs partisans alors que le match no 4 de la série aura lieu jeudi soir à 19 h 30 au centre sportif Léonard-Grondin.

«Plus tu vas loin en séries, plus les matchs sont serrés. On ne veut pas se relâcher même si on est en avance. On doit continuer de jouer du hockey intelligent et donner tout ce qu'on a sur la glace», a résumé Robichaud.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer