Il ne restait plus rien aux Braves...

«Nous avons laissé beaucoup d'énergie, que ce soit de l'énergie émotive ou... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Farnham) «Nous avons laissé beaucoup d'énergie, que ce soit de l'énergie émotive ou physique, dans notre série face à Nicolet. Et contre le V. Boutin, il ne nous restait plus rien.»

L'entraîneur des Braves de Farnham, Patrick Bergeron, a expliqué bien simplement la défaite de son équipe en finale de la Ligue de hockey junior AA Estrie-Mauricie face au V. Boutin de Plessisville, qui s'est sauvé avec une victoire en quatre petits matchs. Les représentants des Bois-Francs ont fini le travail à domicile, en fin de semaine, avec des gains de 4-2 et de 5-2.

«C'est décevant, c'est vrai, mais si vous aviez vu à quel point nos joueurs étaient amochés, vous comprendriez mieux, a expliqué Bergeron. Je ne pense pas que nous avions une moins bonne équipe que le V. Boutin mais, au cours de la semaine que la série a duré, il a été meilleur.»

Les Braves vont donc passer à côté du grand objectif qu'ils s'étaient fixé au premier jour du camp d'entraînement: participer au tournoi de la Coupe Dodge et la gagner. La déception est énorme à Farnham.

«Nous avions l'équipe pour nous rendre jusqu'au bout, mais le train a commencé à dérailler dans la série contre Nicolet. D'ailleurs, regardez ce que les Pétroles Courchesne ont fait dans leur série contre Trois-Rivières (pour décider du représentant de la Mauricie à la Coupe Dodge): ils ont perdu en quatre. Eux aussi, ils étaient à bout.»

Le capitaine Pier-Gabriel Lajoie, Mathieu Gareau et Étienne Cadieux-Genesse ont tous disputé leur dernier match de hockey junior en fin de semaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer