Les Inouk nivellent les chances

Sous le regard du gardien Benjamin Avoine-Jean, Alexandre... (Photo Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Sous le regard du gardien Benjamin Avoine-Jean, Alexandre Coulombe (94) a tenu tête à Tommy Lapierre, des Montagnards, sur cette séquence captée en première période.

Photo Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Les Inouk ont fourni un autre très bel effort face aux Montagnards de Sainte-Agathe, dimanche après-midi au centre sportif Léonard-Grondin, et ils se sont sauvés avec une victoire de 4-2, pour ainsi créer l'égalité à un gain de chaque côté dans cette série demi-finale au meilleur de sept matchs de la Ligue de hockey junior du Québec.

Les Inouk n'ont vraiment pas volé la victoire, eux qui étaient privés des services de Jérémy Brown (coude) et de Noah Corson, frappé très solidement vendredi soir à Sainte-Agathe. Mais ils ont dominé les Montagnards. À preuve, le chiffre des lancers : 43-24 en faveur de la troupe granbyenne, qui a profité de l'indiscipline des représentants des Laurentides.

 

Édouard Michaud, Alexandre Coulombe, Philip Sardinha et Alex Dulude, dans un filet désert, ont inscrit les buts des Inouk, qui ont fait mouche deux fois en avantage numérique. Michaud, Sardinha et Dulude ont tous ajouté une passe alors que Francis Robichaud a préparé deux buts.

 

Moins occupé que Nicolas Lachance, Benjamin Avoine-Jean a néanmoins offert une autre bonne performance. Il a notamment effectué quelques gros arrêts en troisième période, tandis que les Inouk menaient 3-2 et qu'ils s'accrochaient à leur avance.

 

«J'aime ce que je vois de mon équipe, a expliqué David Lapierre. L'effort est là, le désir de se dépasser aussi et les gars n'ont pas peur de se sacrifier pour leurs coéquipiers et pour leur club. Avez-vous vu Xavier Brodeur tenter de bloquer un tir avec son visage en deuxième période? Il a quitté la patinoire le visage ensanglanté... et il est revenu. Les Inouk, présentement, c'est ça.»

 

Selon Francis Robichaud, qui portait le «C» de capitaine dimanche, les Inouk croient véritablement en leurs chances face aux Montargnards.

 

«Nous ne sommes pas là simplement pour leur donner une bonne série. Nous sommes là pour gagner. Honnêtement, je ne suis pas étonné que la série soit égale après deux matchs», a-t-il dit.

 

Le troisième match de la série aura lieu mardi soir, à Sainte-Agathe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer