Sarah-Maude Labrecque brille avec les Gee Gee's

En neuf départs avec les Gee Gee's, Sarah-Maude... (Richard A. Whittaker)

Agrandir

En neuf départs avec les Gee Gee's, Sarah-Maude Labrecque a maintenu une moyenne de buts alloués de 2,97, tout en conservant un excellent pourcentage d'arrêts de ,911.

Richard A. Whittaker

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Le moins que l'on puisse dire, c'est que Sarah-Maude Labrecque n'a pas raté sa rentrée au hockey universitaire féminin dans l'uniforme des Gee Gee's d'Ottawa.

La gardienne de but de Granby a même été nommée au sein de l'équipe d'étoiles des recrues du Réseau de sport étudiant du Québec. En neuf départs, elle a maintenu une moyenne de buts alloués de 2,97, tout en conservant un excellent pourcentage d'arrêts de ,911.

«Ça a vraiment bien été pour une première saison, explique Sarah-Maude depuis la capitale fédérale, où elle étudie en psychologie. Honnêtement, je ne m'attendais pas à garder le filet aussi souvent et je ne m'attendais pas non plus à ce que l'adaptation à un nouveau calibre de jeu se fasse aussi bien. Je suis très satisfaite.»

Les Gee Gee's ont conclu la saison avec une fiche de 11 victoires, six défaites et trois défaites en bris d'égalité. Troisièmes sur cinq équipes au classement final du circuit québécois, elles ont toutefois été éliminées en demi-finale face aux Martlets de McGill.

«Mais ça a été la meilleure saison des Gee Gee's du hockey féminin depuis des années, reprend Labrecque. Vraiment, l'avenir est très prometteur. C'est d'autant plus encourageant que j'ai encore trois saisons à faire ici.»

Plus de la moitié des joueuses des Gee Gee's sont Québécoises. L'autre gardienne de l'équipe, Maude Ryan-Lévesque, vient de Rimouski. L'entraîneur, Yanick Évola, est un ancien des Cataractes de Shawinigan.

«On a une belle gang. On a eu énormément de plaisir cette saison.»

Une affaire de famille

Le hockey, c'est vraiment une affaire de famille chez les Labrecque. Et comme Obélix, Sarah-Maude est tombée dedans quand elle était petite.

«Mon père Pierre opère le centre de développement Summum Hockey et mon frère Samuel vient de connaître deux grosses saisons avec les Redmen de McGill, explique l'ancienne des Vics. Le hockey, c'est notre passion, c'est notre vie.»

Sarah-Maude s'inspire beaucoup, dit-elle, des filles de l'équipe olympique canadienne. La gardienne Charline Labonté est un modèle pour elle. Mais elle n'ose pas rêver, du moins pas éveillée, à l'aventure olympique.

«Je ne sais pas jusqu'où le hockey va m'amener. Faire l'équipe nationale, ce serait extraordinaire, ce serait la fin du monde, mais il y a tellement de bonnes joueuses au pays. On verra...»

Samuel Labrecque a réécrit le livre des records... (Derek Drummond, Université McGill) - image 2.0

Agrandir

Samuel Labrecque a réécrit le livre des records des Redmen de McGill pour un défenseur.

Derek Drummond, Université McGill

Son frère Samuel intéresse les pros

Au cours des deux saisons qu'il a passées avec les Redmen de McGill, Samuel Labrecque, le frère de Sarah-Maude, a littéralement réécrit le livre des records de l'équipe pour un défenseur.

Après avoir amassé 22 points en 26 matchs en 2014-2015, il a fait encore mieux cette saison en récoltant 44 points, dont 16 buts, en 28 matchs. Il a été rien de moins que le meilleur marqueur des Redmen.

Labrecque, 24 ans, en était toutefois à sa dernière saison d'éligibilité au hockey universitaire. Mais ses succès ont fait en sorte qu'il suscite l'intérêt des gens du hockey professionnel.

Certains affirment que les Oilers d'Edmonton et les Flames de Calgary songent à l'idée de l'inviter à leur prochain camp d'entraînement. Ce qui pourrait, à tout le moins, lui ouvrir les portes de la Ligue américaine.

«Samuel n'est pas le plus grand ni le plus gros (il fait 5'8'' et 185 livres), mais le talent est là, c'est clair, lance son père Pierre, qui était aussi un défenseur quand il jouait. Il mérite sa chance, c'est évident.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer