Les Inouk, des magiciens?

Les Inouk ont rendez-vous avec les Montagnards de... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Inouk ont rendez-vous avec les Montagnards de Sainte-Agathe, à compter de vendredi soir dans les Laurentides, en demi-finale de la Ligue de hockey junior du Québec.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Les Montagnards représentent un très gros défi. Mais mes joueurs, je le vois et le sens, ont envie de réussir un tour de force, pour ne pas dire un tour de magie. Mais pour faire de la magie, il faut y croire. Et nous y croyons.»

«C'est un gros contrat, mais qui est-ce qui... (Julie Catudal, La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

«C'est un gros contrat, mais qui est-ce qui pensait qu'on allait se retrouver dans le carré d'as de la LHJQ en début de saison?», demande David Lapierre. 

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Après s'être débarrassés des Mustangs de Vaudreuil-Dorion dans le minimum de quatre matchs, David Lapierre et les Inouk ont rendez-vous avec les Montagnards de Sainte-Agathe, à compter de vendredi soir dans les Laurentides, en demi-finale de la Ligue de hockey junior du Québec. Un affrontement que plusieurs voient comme celui opposant David à Goliath, la troupe granbyenne étant bien sûr David.

En saison régulière, les Montagnards ont remporté 44 victoires, 12 de plus que les Inouk, et ont amassé 91 points, 24 de plus que leurs prochains adversaires. Ils ont aussi marqué près de 100 buts de plus.

Cinq joueurs ont récolté plus de 100 points cette saison dans la LHJQ et quatre d'entre eux portent les couleurs des Montagnards. Et deux patineurs ont marqué plus de 50 buts, les deux, vous l'aurez deviné, étant des représentants de Sainte-Agathe.

Les Montagnards, c'est d'abord Joël Caron (35 buts, 91 passes, 126 points), Benjamin Bohémier (57-57-114), Tommy Lapierre (41-72-113) et Antoine Pouliot (54-57-111). En comparaison, le meilleur marqueur des Inouk, Philip Sardinha, a obtenu 39 buts et 72 points.

«Ils sont impressionnants, c'est vrai, a repris David Lapierre. Qu'est-ce que ça va prendre pour espérer gagner? Il va falloir travailler très fort, se sacrifier, jouer du hockey très serré et faire preuve de discipline. C'est un gros contrat, mais qui est-ce qui pensait qu'on allait se retrouver dans le carré d'as de la LHJQ en début de saison?»

Lapierre n'a pas l'impression que ses joueurs sont satisfaits de ce qu'ils ont accompli jusqu'ici. Il assure qu'ils ont encore faim.

«C'est vrai que nous avons déjà accompli beaucoup plus que ce que tout le monde prévoyait. Mais les gars en veulent encore. Ça se voit dans leurs yeux, dans leur langage corporel, dans tout.»

Avoine-Jean, encore

David Lapierre va continuer à faire confiance à Benjamin Avoine-Jean devant le filet. L'athlète de 20 ans a plutôt bien fait les choses face aux Mustangs.

Gabriel Tremblay, blessé au bas du corps, est un cas incertain en prévision du premier match de la série. Tremblay n'a disputé qu'un seul match contre les Mustangs.

«De l'autre côté, je sais qu'Antoine Pouliot a été ébranlé face à l'Arctic de Saint-Léonard, a souligné David Lapierre. Si les Montagnards respectent le protocole lié aux commotions cérébrales comme nous, on ne devrait pas le voir avant le troisième match. Mais je ne sais pas si Sainte-Agathe prend la santé de ses joueurs aussi sérieusement que nous à Granby...»

Lapierre a décoché la première flèche de la série. Ça promet!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer