Basket féminin: fin de parcours pour les Inouk

La saison des Inouk du basket féminin s'est... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

La saison des Inouk du basket féminin s'est terminée ce week-end à la suite de leur élimination du championnat régional qui était disputé à Saguenay.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) La saison des Inouk du basketball féminin a pris fin ce week-end après que la formation du cégep de Granby eut été incapable d'obtenir son billet pour le championnat provincial.

L'équipe dirigée par John Van Doorn a subi deux revers en autant de matchs à Saguenay lors du championnat de conférence Nord-Est du Réseau du sport étudiant du Québec.

«Ça a été une sortie un peu rapide. C'est certain que c'est un peu décevant pour tout le monde. On a affronté de bonnes équipes de la région de Québec, mais on aurait pu mieux jouer et les serrer plus que ça. Disons qu'on n'a pas joué comme on est capables de le faire», a résumé l'entraîneur granbyen.

Les Inouk se sont d'abord inclinées 61-44 en quarts de finale contre le Collège Champlain St. Lawrence qui a poursuivi sa route pour finalement remporter la finale.

«C'est une grosse équipe, mais je crois vraiment qu'on était capables de les battre. Notre attaque a toutefois connu un match difficile. On a manqué beaucoup de lancers de trois points et on a réussi un seul panier dans les six dernières minutes de jeu», a noté Van Doorn.

Match sans lendemain

Pour demeurer dans la compétition, les joueuses granbyennes devaient absolument gagner leur match suivant afin de conserver une chance d'accéder aux demi-finales.

Elles ont toutefois perdu 72-47 face aux représentantes du Collège Mérici de Québec, ce qui a sonné la fin de leur participation au tournoi et de leur saison. Granby devait en effet terminer parmi les quatre meilleures équipes de la compétition pour se qualifier pour le championnat du Québec qui sera présenté à Drummondville.

«Contre Mérici, nous n'avons pas été là du début à la fin. On n'a jamais embarqué mentalement dans le match. J'avoue que je ne comprends pas vraiment ce qui est arrivé...», a laissé tomber Van Doorn, qui s'expliquait mal ces deux revers.

«C'est peut-être un manque de préparation ou de concentration... On s'est possiblement laissé intimider par les équipes de Québec, une région qui est reconnue pour avoir des équipes très fortes», a avancé le coach en guise d'explication.

Les porte-couleurs du Collège Champlain St. Lawrence, du cégep de Sainte-Foy et du cégep Garneau représenteront la région de Québec au niveau provincial. Seules les filles du cégep de Trois-Rivières ont réussi à mettre la main sur un laissez-passer pour le championnat québécois parmi les représentantes de la section du Centre-du-Québec.

Belle saison malgré tout

Malgré cette élimination hâtive, John Van Doorn s'est dit fier de ses joueuses qui ont tout de même connu une excellente saison régulière, remportant 11 victoires en 14 parties.

«On espérait vraiment une participation aux provinciaux, mais on peut dire que ça a été une belle saison. On avait une belle gang et de bonnes athlètes», a souligné Van Doorn.

Cinq filles quitteront l'équipe durant la saison morte, soit Rachel Bujold, Mathilde Campbell, Natasha Gosselin, Élodie Fontaine et la co-capitaine de l'équipe, Sarah Vincent. Mais Van Doorn dit être confiant de voir sa formation connaître à nouveau du succès l'an prochain.

«Coacher au cégep, c'est un éternel recommencement. C'est sûr qu'on va avoir du travail au début de la saison prochaine, mais les quatre filles qui restent sont toutes de bonnes joueuses. On s'attend aussi à accueillir de bonnes recrues venant de J.-H.-Leclerc et du Verbe Divin», a conclu Van Doorn.

Volley-ball: les deux clubs des Inouk en vacances

Après avoir connu une campagne presque parfaite où ils ont maintenu une fiche de 22-2, les Inouk du volley-ball masculin ont vu leur aventure se terminer lors du championnat de conférence présenté ce week-end à Saint-Hyacinthe.

Le club granbyen avait bien amorcé le tournoi en signant un gain de 2-0 face à la Beauce-Appalaches, mais les choses se sont compliquées par la suite.

Granby s'est bien battu en demi-finale contre Lévis-Lauzon, mais a finalement dû s'avouer vaincu par la marque de deux manches à une. Lévis-Lauzon a finalement décroché la médaille d'or.

En demi-finale de consolation, les Inouk avaient une dernière chance de se hisser dans le top-4 et d'accéder aux championnats provinciaux, mais ils ont perdu 2-0 contre Trois-Rivières.

Les Inouk du volley-ball féminin, qui étaient en action à Chicoutimi, ont aussi échoué dans leur tentative de se qualifier pour les provinciaux après avoir subi deux revers de 2-0 face à Jonquière et à Trois-Rivières.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer