Une autre soirée d'antan à Buffalo

Paul Byron a tranché le débat en prolongation... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Paul Byron a tranché le débat en prolongation avec son premier but en 19 matchs.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Buffalo) Décidément, il y a toujours des relents des années 80 quand le Canadien débarque au First Niagara Center. Après les festivals offensifs du 23 octobre et du 12 février, c'était une soirée ponctuée par une panoplie de mêlées qui attendait les amateurs.

Sauf que les deux formations en action hier soir étaient médiocres en comparaison avec celles que l'on envoyait quand le Tricolore et les Sabres s'affrontaient dans la défunte division Adams.

Au terme d'un spectacle bien terne de trois heures, le CH s'est imposé au compte de 3-2 en prolongation.

Après 3 min 15 s de prolongation, Paul Byron a mis fin au débat en déjouant Robin Lehner. Le petit ailier tentait en fait de rejoindre Torrey Mitchell, mais la rondelle a plutôt touché le défenseur des Sabres et a franchi la ligne rouge.

Le Tricolore remporte seulement une troisième victoire à l'étranger depuis son éclatant triomphe du 1er janvier lors de la Classique hivernale.

Attaque paralysée

Le Canadien affrontait peut-être une équipe moins bien rodée que la veille à Montréal, mais les pauvres Sabres semblaient aussi bons que les Panthers de la Floride !

Après 20 minutes peu inspirées, le Canadien était en effet en arrière 5-15 aux tirs au but... et 0-1 au pointage. Le défenseur Zach Bogosian a ouvert la marque pour les Sabres, en avantage numérique. Scrivens a bloqué son tir, mais la rondelle a rebondi vers Bogosian, qui l'a frappée au vol. Après consultation des reprises, on a confirmé son but.

Du reste, le Tricolore a bien peu embêté le gardien Robin Lehner, sauf peut-être quand Alex Galchenyuk est entré en collision avec lui en fin de période. La scène a débouché sur une rixe au cours de laquelle Max Pacioretty a même laissé tomber les gants contre Rasmus Ristolainen. Le combat n'a toutefois jamais eu lieu, un peu comme un samedi soir à l'Olympia.

Le premier de Pateryn

On ne sait pas si Michel Therrien a haussé le ton à l'entracte, mais dès la première minute, le Canadien a créé l'égalité. Greg Pateryn a touché la cible d'un tir frappé de la pointe. C'était un premier but dans la LNH pour le joueur de 25 ans, à son 47e match dans le circuit.

On dit que les buts en début et en fin de période sont ceux qui font le plus mal. Le CH a appliqué à merveille la recette en période médiane. Andrei Markov a en effet marqué avec trois secondes à écouler, sur un tir de la pointe dévié accidentellement par Brian Gionta.

Ironiquement, Gionta a marqué plusieurs buts pour le CH en faisant dévier des tirs. Un de plus sur la liste, pourrait-on dire...

Entre ces deux buts, la période s'est résumée à un gala de lutte qui rappelait les années de John Muckler à Buffalo. Cinquante-deux minutes de pénalité ont été données au cours de l'engagement, et on a même failli voir une bagarre de gardiens ! Au cours d'une mêlée, Lehner et Michael McCarron ont échangé quelques coups, ce qui a amené Scrivens à patiner jusqu'au milieu de la patinoire. Il n'a toutefois pas avancé davantage.

Encore Foligno

C'était 2-1 Montréal après 40 minutes, et pourtant, le CH était incapable de pénétrer dans l'enclave. Selon les données de Sportslogiq, les Montréalais n'avaient même pas un seul tir depuis l'enclave en deux périodes.

Curieusement, il a fallu une jolie incursion du très limité Alexei Emelin pour enfin voir le Canadien pénétrer dans la zone dangereuse, mais le tir de Sven Andrighetto qui en a découlé a raté la cible.

Quelques instants plus tard, pendant un avantage numérique du Canadien, Marcus Foligno a créé l'égalité. Le fils de Mike Foligno a donc marqué quatre de ses dix buts cette saison contre Montréal.

En prolongation, Byron a tranché le débat avec son premier but en 19 matchs. Avant lui, Scrivens a toutefois dû faire quelques beaux arrêts, dont un sur Evander Kane, pour que la soirée se poursuive.

Le Canadien reprend l'action samedi, à Ottawa, contre les Sénateurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer