Lapierre pas surpris de voir son équipe en avance 2-0

L'entraîneur-chef des Inouk, David Lapierre... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

L'entraîneur-chef des Inouk, David Lapierre

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Même s'il respecte les Mustangs de Vaudreuil-Dorion et qu'il estime que la série n'est pas terminée, David Lapierre affirme qu'il n'est pas surpris de voir son équipe en avance 2-0.

«On était prêts et on a travaillé fort lors des deux premiers matchs, a expliqué le coach des Inouk avant de diriger une autre séance d'entraînement, mercredi après-midi. Honnêtement, et même si la deuxième rencontre aurait pu aller d'un bord comme de l'autre, je suis très satisfait de la façon dont on joue présentement.»

Lapierre aime l'intensité déployée par ses hommes et le fait que ses patineurs jouent un pour l'autre, pour reprendre ses propres mots.

«Le groupe est soudé et ça se voit dans les petits détails. Les gars se tiennent.»

Les Inouk ont déjà marqué 14 buts en deux matchs face aux Mustangs. Selon Lapierre, les défenseurs jouent un rôle important dans les succès à l'attaque de sa troupe.

«Les gars lancent souvent et ils tirent bas, ce qui permet à nos attaquants de récupérer des rondelles.»

Benjamin Avoine-Jean sera à nouveau devant le filet lors du troisième match. Bien qu'il ait accordé cinq buts mardi, il a nettement eu le dessus sur Mathieu Bélanger-Hudon jusqu'ici, juge Lapierre.

Gabriel Tremblay a pour sa part raté le match de mardi et il est un cas douteux en prévision de celui de jeudi. Il est blessé au bas du corps.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer