Les Braves passent en finale

Les Braves de Farnham ont finalement eu le... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Braves de Farnham ont finalement eu le dernier mot face aux Pétroles Courchesne de Nicolet qu'ils ont éliminés des séries samedi soir grâce à un gain de 4-3 en prolongation.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Farnham) Les Braves peuvent enfin enterrer la hache de guerre... du moins pour l'instant. L'équipe junior AA de Farnham a éliminé les Pétroles Courchesne de Nicolet en six matchs après les avoir battus 4-3 en prolongation samedi soir.

La troupe de Patrick Bergeron a du même coup obtenu son billet pour la finale de la Ligue de hockey junior AA Estrie-Mauricie. Ils feront face au V. Boutin de Plessisville avec qui ils ont lutté toute la saison pour le titre de champions du calendrier régulier.

Mais avant, les Braves auront quelques jours pour savourer leur victoire aux dépens de leurs rivaux de la Mauricie. Les deux équipes ont appris à se détester cette saison, mais c'est finalement Farnham qui a eu le dernier mot en montrant la porte de sortie à Nicolet.

«C'est le genre de série qu'on aimerait terminer le plus rapidement possible, connaissant les mésaventures qui se sont passées tout au long de la saison. Finalement, on a dû se rendre au 6e match, on a dû subir d'autres accrochages, mais on est très contents que ce soit terminé», a indiqué l'entraîneur-chef des Braves.

«La bonne nouvelle est que tout le monde est en santé et qu'on n'a pas de joueur suspendu. On va être fin prêts pour la finale contre le V. Boutin», a ajouté Bergeron.

Désir et détermination

La motivation n'a pas été dure à trouver en raison de l'animosité entre les deux clubs. Selon Bergeron, c'est d'ailleurs le désir et la détermination affichés par ses joueurs qui leur ont permis de finalement fermer les livres samedi soir.

«Ça a été serré, mais la meilleure équipe a réussi à l'emporter. On n'a pas eu la vie facile au niveau des pénalités en troisième période. Dans la dernière minute de jeu, on a toutefois fini par bénéficier d'un avantage numérique et on en a profité pour marquer en prolongation», a-t-il résumé.

C'est Anthony Demers qui a joué les héros en inscrivant le but vainqueur en début de prolongation tandis que les Braves évoluaient avec un joueur en plus. «On a été patients. On a bien fait bouger la rondelle comme on l'avait planifié et ça a fini par payer», a noté Bergeron.

Les Braves sont revenus de l'arrière à deux reprises dans ce match. Tirant de l'arrière 1-0, Alexandre Marcoux a d'abord créé l'égalité en première période. Ce fut ensuite au tour de Maxym Blanchard de porter le score à 2-2 lors du deuxième engagement.

En troisième période, Gabriel Maheu a fait mouche en désavantage numérique pour donner l'avance pour une première fois à Farnham. Mais après avoir écoulé trois pénalités consécutives, les Braves ont finalement cédé le but égalisateur à Nicolet lors de la quatrième infériorité numérique.

Avec 16 secondes à faire au match, l'arbitre a cependant sévi à l'endroit d'un joueur de Nicolet ayant donné un coup de coude lors d'un arrêt de jeu. Demers a ensuite obtenu la meilleure revanche en tranchant en surtemps.

«J'ai dit que la gestion des émotions risquait d'être la clé dans cette série et ça a été le cas. Après les pénalités qu'on a eues en rafale en troisième, on aurait pu facilement tomber dans le piège et sortir de notre match. Au contraire, on est restés positifs et focusés sur notre tâche qui était de les faire payer en prolongation», a souligné Bergeron.

Place au V. Boutin!

Les Braves auront maintenant un autre beau défi devant eux en finale. S'ils ont gagné quatre de leurs six duels contre le V. Boutin cette saison, c'est de justesse qu'ils l'ont devancé au classement général. L'horaire n'a pas encore été dévoilé, mais la série débutera assurément le week-end prochain à Farnham.

«Ça va être une série complètement différente. Si la première série était axée sur l'émotion et le jeu physique, la finale va être une vraie finale de hockey axée sur le talent et le jeu collectif. C'est ce genre de série que j'aime vraiment coacher. Ça va être un challenge pour le coaching staff et pour les joueurs aussi», estime Bergeron.

L'enjeu sera grand puisque le vainqueur de ce duel sera champion des séries, mais aura aussi la chance de représenter l'Estrie à la coupe Dodge, qui fait office de championnat provincial dans le junior AA. Et les Braves ont maintes fois répété qu'ils ne visaient rien d'autre que la coupe Dodge cette saison.

Ils pourraient y retrouver les Pétroles Courchesne qui lutteront avec les Draveurs de Trois-Rivières afin de déterminer qui aura l'opportunité de représenter la Mauricie. Mais attendons un peu avant de déterrer la hache de guerre à nouveau...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer