La suspension de Dennis Wideman réduite à 10 matchs

Un arbitre indépendant a réduit la suspension de... (archives Associated Press)

Agrandir

Un arbitre indépendant a réduit la suspension de 20 matchs imposée au défenseur des Flames Dennis Wideman à 10 rencontres.

archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Un arbitre indépendant a réduit la suspension de 20 matchs imposée à Dennis Wideman à 10 rencontres, puisque le défenseur des Flames de Calgary a pu déterminer qu'il ne cherchait pas à blesser le juge de ligne Don Henderson.

Dans une décision de 18 pages émises vendredi, James Oldham, qui a présidé les audiences des 5 et 6 mars derniers, à New York, a indiqué qu'il était d'accord avec la décision de la LNH de suspendre Wideman, mais qu'il ne croit pas qu'il y ait suffisamment de preuves pour déterminer que Wideman ait tenté de blesser l'officiel dans le match du 27 janvier.

Wideman a déjà raté 19 rencontres. S'il ne pourra jamais reprendre les neuf matchs en trop qu'il a ratés, il se fera toutefois rembourser 282 258 $ US des 564 516 $ auxquels il a renoncés en raison de cette suspension.

À la suite d'un premier appel logé auprès du commissaire de la LNH, Gary Bettman, la suspension avait été maintenue. Wideman et l'Association des joueurs avaient alors décidé de porter la cause devant un arbitre indépendant, du jamais vu dans le processus d'appels de la LNH.

Le processus d'appels aura finalement duré un mois et demi.

Le vétéran défenseur n'avait pas été pénalisé sur le jeu. Henderson avait été en mesure de compléter la rencontre, mais il avait ensuite dû passer la nuit à l'hôpital afin de subir de plus amples tests et n'a pas officié dans une autre rencontre depuis.

Wideman s'était excusé sur la glace à Henderson et publiquement après avoir écopé de sa suspension.

Par communiqué, la LNH a déclaré qu'elle était «énergiquement» en désaccord avec cette décision d'Oldham.

L'attaquant Evander Kane, des Sabres de Buffalo... (archives La Presse Canadienne) - image 2.0

Agrandir

L'attaquant Evander Kane, des Sabres de Buffalo

archives La Presse Canadienne

Agression sexuelle: Evander Kane ne sera pas accusé

L'attaquant Evander Kane des Sabres de Buffalo ne fera face à aucune accusation criminelle à la suite d'une enquête liée à un possible cas d'agression sexuelle.Michael Flaherty, procureur par intérim du comté d'Érié, a annoncé sa décision vendredi après avoir examiné les faits, incluant les résultats des tests médico-légaux et toxicologiques.

Après une enquête qui a duré deux mois, Me Flaherty a déterminé qu'il n'existait aucune preuve justifiant le dépôt d'accusations. Il a ajouté qu'aucune plainte criminelle n'avait été déposée.

L'avocat de Kane, Me Paul Cambria, a déclaré à l'Associated Press qu'il n'était pas surpris par la décision de Flaherty.

Le présumé incident ayant mené à cette enquête serait survenu tôt le matin du 27 décembre, dans un hôtel du centre-ville de Buffalo où vit Kane. L'équipe revenait d'un match à Boston que les Sabres avaient perdu 6-3.

Kane occupe le deuxième rang chez les Sabres avec 19 buts, et le quatrième échelon avec 31 points en 58 parties.

Il s'agit de sa première saison avec les Sabres, et de sa septième dans al LNH. Les Sabres avaient acquis les services de l'attaquant de 24 ans dans une transaction avec Winnipeg, en février 2015. Associated Press

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer