L'Impact compte déjouer la pression des Red Bulls

La fébrilité de l'emporter et le style des... (archives La Presse)

Agrandir

La fébrilité de l'emporter et le style des Red Bulls, qui appliquent une pression intense sur les défenses adverses, pourrait bien servir la cause de l'Impact.

archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Daigle
La Presse Canadienne
Montréal

Champions de la saison régulière en 2015, les Red Bulls de New York ont perdu leur premier match en Major League Soccer cette saison, s'inclinant 2-0 à domicile devant le Toronto FC la semaine dernière.

C'est donc une équipe animée d'un fort désir de vengeance qui rendra visite à l'Impact de Montréal, samedi, dans le cadre de l'ouverture locale du onze montréalais.

Mais cette combinaison de fébrilité de l'emporter et du style des Red Bulls (0-1-0), qui appliquent une pression intense sur les défenses adverses, pourrait bien servir la cause de l'Impact (1-0-0).

«C'est leur style de jeu. Mais je vais vous dire ceci: s'ils veulent appliquer beaucoup de pression, je vais m'en délecter! a prévenu l'attaquant Dominic Oduro, qui sera de nouveau utilisé en pointe en l'absence de Didier Drogba. Ce sera une bonne façon pour moi de me faufiler derrière leurs défenseurs.»

«Ils vont essayer de fermer notre espace, surtout en transition défensive, alors qu'ils pourchasseront le ballon, a quant à lui analysé l'entraîneur-chef, Mauro Biello. Ce sera à nous de trouver cet équilibre entre la patience et de bouger rapidement le ballon. Si nous pouvons les déséquilibrer, nous allons trouver des espaces sur le terrain.»

Mais attention, prévient Harry Shipp: il faudra aussi être en mesure de jouer en espaces restreints dans son territoire.

«Ils vont mettre beaucoup de pression, alors il faudra être à l'aise de travailler en fond de territoire, pas seulement de dégager le ballon, a expliqué le milieu de terrain. Il faudra avoir des joueurs autour du ballon afin de construire notre jeu de l'arrière et de trouver une façon de mener le jeu au lieu de répondre à leur rythme.»

Quant à la relance, pour Shipp, tout passe par une construction efficace.

«Il faudra que les défenseurs trouvent une façon de remettre le ballon aux milieux afin qu'on puisse rejoindre l'attaque de façon précise derrière la défense. Si nous pouvons vaincre leur première ligne de pression afin de rejoindre Oduro derrière la ligne, il aura de meilleures chances de marquer.»

Travail sur les coups de pied arrêtés

L'équipe a également travaillé les coups de pied arrêtés, une facette du jeu dans laquelle elle a été dominée par les Whitecaps à Vancouver, en lever de rideau.

«C'est une nouvelle façon de faire pour nous, a noté Oduro. Face à Vancouver, ils étaient très imposants par rapport à nous. Face à New York, ce sera une toute autre histoire.»

«Nous devons trouver de plus gros gars! a d'abord blagué le gardien Evan Bush. Sérieusement, la semaine dernière, c'était une lutte inégale quand on regarde la taille des deux équipes. Mais on y est allé avec une formation plus rapide, ce qui s'est avéré payant avec nos trois buts. Ceux qui joueront lors de ces séquences devront être un peu plus robustes.»

Donadel absent?

L'Impact pourrait être privé des services du milieu de terrain Marco Donadel pour son duel de samedi.

C'est ce qu'a indiqué Biello, avant le dernier entraînement de l'équipe en vue du match prévu pour 16 h, samedi, au Stade olympique.

Le milieu défensif italien est blessé à la jambe, une blessure qu'il s'est infligée avant le match contre les Whitecaps. Il a tout de même été en mesure de disputer 56 minutes de cette rencontre gagnée 3-2 par l'Impact avant de céder sa place à Calum Mallace, qui pourrait amorcer le duel face aux Red Bulls.

Si Donadel représente un cas incertain, l'Impact est assuré de devoir se passer de l'attaquant Cameron Porter (genou) et du milieu de terrain Patrice Bernier (cuisse). Par contre, les nouvelles sont plus encourageantes au sujet des milieux Lucas Ontivero et Johan Venegas, qui seront tous deux disponibles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer