P.K. Subban remporte le trophée Jean-Béliveau

Les actions communautaires du défenseur étoile du CH... (archives La Presse)

Agrandir

Les actions communautaires du défenseur étoile du CH se sont principalement articulées autour de la promesse d'un don de 10 millions $, échelonné sur une période de sept ans, à la Fondation de l'Hôpital de Montréal pour enfants.

archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Si P.K. Subban a parfois tendance à semer la controverse par ses jeux risqués sur la patinoire, il semble faire l'unanimité dans la communauté par sa générosité de coeur.

Le flamboyant défenseur s'est vu octroyer le trophée Jean-Béliveau pour la saison 2015-2016, afin de souligner son engagement communautaire et son dévouement à la cause des enfants, a annoncé le Canadien par voie de communiqué jeudi.

Subban a été chaleureusement applaudi lors d'une brève cérémonie précédant le match entre les Sabres de Buffalo et le Canadien, jeudi soir, et plusieurs spectateurs ont scandé les initiales de son prénom. Il devrait aussi réagir à cet honneur après la rencontre.Les actions communautaires du défenseur étoile du CH se sont principalement articulées autour de la promesse d'un don de 10 millions $, échelonné sur une période de sept ans, à la Fondation de l'Hôpital de Montréal pour enfants.

Depuis cette annonce, faite au cours de l'été, le défenseur des Canadiens a participé activement à différentes initiatives, dont la vente de chandails autographiés de la Classique hivernale, la campagne Twitter Le coup de main de P.K. et la campagne du temps des Fêtes de dons jumelés pour l'Hôpital.

Ces efforts, regroupant sa contribution financière personnelle et celle de la Fondation P.K. Subban, ont permis de récolter, à ce jour, au-delà de 820 000 $ pour la Fondation de l'Hôpital de Montréal pour enfants. P.K. visite aussi régulièrement les enfants à l'hôpital, agit à titre d'ambassadeur et siège au conseil d'administration de la Fondation de l'Hôpital de Montréal pour enfants, a précisé le Canadien.

«L'événement annonçant sa promesse de don a permis à la Fondation de l'Hôpital de Montréal pour enfants d'augmenter de manière significative son rayonnement, avec des reportages dans une multitude de médias traditionnels et électroniques à travers le Canada, aux États-Unis et jusqu'en Europe», a ajouté l'organisation, dans le communiqué.

Le trophée Jean-Béliveau est décerné annuellement au joueur du Tricolore qui se démarque par son engagement auprès de la communauté. Le trophée est assorti d'un don de 25 000 $ que Subban a choisi de remettre à la Fondation de l'Hôpital de Montréal pour enfants.

La liste des récipiendaires du trophée au fil des ans inclut Carey Price, Brian Gionta, Michael Cammalleri, Maxim Lapierre, Patrice Brisebois, Alex Kovalev, Francis Bouillon, Steve Bégin et Saku Koivu.

Jarred Tinordi a été échangé le 15 janvier dernier,... (archives La Presse) - image 2.0

Agrandir

Jarred Tinordi a été échangé le 15 janvier dernier, et mercredi, il a été suspendu pour une période de 20 matchs après avoir échoué un test antidopage.

archives La Presse

Échange de Tinordi: la LNH ne reproche rien au CH

La Ligue nationale de hockey n'a aucun motif l'incitant à annuler la transaction qui a fait passer Jarred Tinordi du Canadien de Montréal aux Coyotes de l'Arizona, ou même de s'y pencher.

C'est ce qu'a fait savoir le commissaire adjoint Bill Daly dans un bref communiqué de presse publié en fin d'après-midi jeudi.

Daly a déclaré qu'il n'y avait aucune raison de croire ou conclure que le Canadien avait agi de façon inappropriée, à quelque moment que ce soit, dans ce dossier.

Tinordi a été échangé le 15 janvier dernier, et mercredi, il a été suspendu pour une période de 20 matchs après avoir échoué à un test antidopage. Or, selon ce qui est ressorti des propos émis mercredi par l'entraîneur-chef des Coyotes, Dave Tippett, et rapportés par la journaliste Sarah McLellan, qui couvre les activités de l'équipe pour azcentralsports, le test positif aurait été réalisé avant la transaction.

Le Canadien, par l'entremise de son département des communications, et les Coyotes, ont aussi assuré mercredi que les deux organisations n'étaient pas au courant du résultat du test avant d'effectuer l'échange.

En début de soirée jeudi, selon ce qu'a mentionné Sarah McLellan sur son compte Twitter, le directeur général des Coyotes, Don Maloney, a fait savoir que le test positif remonterait au mois de décembre. Il a toutefois répété qu'aucune des deux formations n'était au courant du résultat du test au moment de la transaction.

En vertu des règles de la convention collective, a rappelé Daly dans le communiqué, il n'est pas permis de révéler quelques détails que ce soit liés à la suspension de Tinordi.

«Les équipes de la LNH ne sont pas des parties avec lesquelles sont partagées les informations relatives au processus ou au résultat des tests antidopage, jusqu'à ce qu'un verdict ait été établi et annoncé de façon formelle par la ligue et l'Association des joueurs, ce qui s'est fait hier (mercredi) dans ce cas particulier», a ajouté Daly.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer