Golf: Cornellier se prépare en Floride

Le golfeur granbyen, Jean-Philip Cornellier.... (Alain Dion, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le golfeur granbyen, Jean-Philip Cornellier.

Alain Dion, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Le golfeur granbyen Jean-Philip Cornellier se prépare présentement sous le chaud soleil de la Floride en vue de sa prochaine saison qui prendra véritablement son envol ce printemps.

Après avoir disputé un premier tournoi au sein du PGA Tour l'an dernier, Cornellier caresse de grandes ambitions pour la suite de sa carrière. D'où l'importance pour lui de poursuivre sa progression durant la saison morte du golf.

Comme lors des deux derniers hivers, il s'entraîne au Indian Spring Country Club dans la région de Boynton Beach. Il a aussi mis quelques tournois à son horaire, question de conserver son esprit de compétition.

Lors du Citrus Open à la fin janvier, le Granbyen a terminé au 26e rang en jouant des rondes de 71 et 75 sur les allées du club de golf Rio Pinar à Orlando. Il a toutefois raté la coupure de trois coups lors de ce marathon de 36 trous sous la pluie.

«J'avais bien débuté mon tournoi (...), mais la pluie abondante, la fatigue, quelques erreurs de début d'année et la noirceur ont fait en sorte que je n'ai pas eu la fin de ronde souhaitée», a noté le golfeur sur son site web.

En février, il a aussi pris part aux préqualifications en vue du Honda Classic à Lake Worth, mais une blessure au cou et quelques mauvais élans l'ont empêché d'obtenir son laissez-passer pour la compétition officielle. Seuls les sept premiers golfeurs accédaient à l'étape suivante.

«Le jeu a été interrompu en raison de la noirceur alors qu'il me restait encore trois trous à compléter. En dépit du score que j'affichais après mes 15 premiers trous et de la projection de la coupure, j'ai décidé de me retirer du tournoi pour ne pas empirer ma blessure», a expliqué Cornellier.

L'objectif: une place sur le PGA tour canada

Même s'il n'était pas qualifié, Cornellier a néanmoins assisté au Honda Classic à Palm Beach Gardens à la fin février afin d'observer certains des meilleurs golfeurs au monde, dont Sergio Garcia et Adam Scott qui a finalement remporté le tournoi.

«Ayant vécu l'expérience du PGA Tour l'an dernier, me retrouver sur le site d'une compétition d'une telle envergure m'a donné un boost de motivation pour le reste de mon hiver en Floride», a d'ailleurs souligné l'athlète granbyen.

L'important pour lui, c'est d'abord que son jeu continue de progresser. «Je vois beaucoup d'amélioration dans mon jeu dernièrement. Mes frappes de balles sont meilleures, ma short game s'améliore... De plus, j'apprends à être de plus en plus précis dans ma prise de décision avant de jouer un coup», a-t-il fait valoir.

Il se prépare maintenant pour le Ocala Open, un tournoi du Florida Professional Golf Tour, qui aura lieu du 16 au 18 mars. Il tournera ensuite toute son attention vers sa qualification pour le PGA Tour Canada, circuit sur lequel il aimerait évoluer à temps plein l'été prochain. C'est d'ailleurs l'objectif qu'il s'est fixé pour cet hiver.

Pour ce faire, l'ancien capitaine de l'équipe de golf des Carabins de l'Université de Montréal devra offrir une belle performance lors de ce tournoi qui sera présenté sur le parcours Wannamaker du PGA Village de Port St-Lucie du 28 mars au 1er avril.

«Dans un peu moins d'un mois se déroulera ce tournoi qui aura des répercussions sur le reste de ma saison. J'ai commencé à aller jouer une fois par semaine sur le terrain du tournoi pour être fin prêt lors de cette importante compétition», a indiqué Cornellier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer