Coupe Davis: la France blanchit le Canada 5-0

Finaliste du dernier Challenger de Granby, Philip Bester... (Sarah-Jade Champagne)

Agrandir

Finaliste du dernier Challenger de Granby, Philip Bester a été battu par Richard Gasquet, dimanche.

Sarah-Jade Champagne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Dépourvu de son joueur étoile Milos Raonic et de Daniel Nestor, l'un des meilleurs joueurs de double de l'histoire, le Canada devait s'attendre à connaître une sortie difficile contre la France au premier tour du Groupe mondial de la Coupe Davis.

Sans surprise, la France a complété son jeu blanc de 5-0 contre le Canada en remportant les deux derniers matchs de simple, dimanche.

«Nos joueurs ont fourni de vaillants efforts ce week-end, mais ce n'était pas assez pour battre une équipe aussi forte que celle de la France», a confié le capitaine de l'équipe canadienne Martin Laurendeau.

Richard Gasquet a d'abord battu Philip Bester 6-1, 7-6 (4).

«Je n'allais pas baisser les bras sans me battre, a dit Bester à propos de l'effort qu'il a fourni face à Gasquet. Ce week-end a été une excellente occasion pour moi et je dois repartir avec le positif et l'appliquer dans mes prochains tournois. Je dois rester en santé et continuer de m'améliorer.»

L'été dernier, Bester avait été battu par le Français Vincent Millot en finale du Challenger de Granby.

Dancevic abdique

Jo-Wilfried Tsonga a ensuite scellé l'issue du duel entre les deux pays après que Frank Dancevic eut lancé la serviette en raison d'une blessure aux pectoraux. Ironiquement, Dancevic venait de remporter la seule manche du week-end pour le Canada avant de devoir abandonner.

La France a donc accédé aux quarts de finale contre la République tchèque, en juillet. Quant au Canada, il devra disputer une rencontre de barrage, du 16 au 18 septembre, pour conserver sa place au sein du Groupe mondial.

Le Canada fait partie du Groupe mondial depuis cinq ans, soit depuis sa victoire de 2011 lors des compétitions du Groupe I de la zone des Amériques.

Eugenie Bouchard... (Archives REX) - image 2.0

Agrandir

Eugenie Bouchard

Archives REX

Omnium de Malaisie: Bouchard s'incline en finale

L'Ukrainienne Elina Svitolina a fait fi des nombreuses interruptions à cause de la pluie et est venue de l'arrière pour prendre la mesure de la Québécoise Eugenie Bouchard 6-7 (5), 6-4, 7-5 en finale de l'Omnium de Malaisie, dimanche.

Le match s'est conclu sur le coup de minuit, heure locale, après des interruptions qui se sont prolongées pendant au-delà de trois heures avant que la joueuse âgée de 21 ans ne concrétise sa victoire.

Bouchard et Svitolina ont foulé le court pendant 2 heures et 43 minutes, entre les trois pauses causées par la pluie, avant que la deuxième tête de série du tournoi n'obtienne le bris décisif, lors du troisième set, pour s'adjuger le titre.

Svitolina a concédé le premier set au bris d'égalité, mais Bouchard n'a pu profiter de ses bris survenus très tôt au deuxième set.

Même si elle a brisé le service de son adversaire à deux reprises tôt en deuxième manche, Bouchard n'a pu conserver le sien lors des huitième et 10e jeux et a plié l'échine 6-4. Deux autres interruptions causées par Dame nature ont ensuite contraint les joueuses à poursuivre le match jusqu'à tard dans la nuit. (Associated Press)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer