Bien vivante, la boxe à Granby

Même s'ils n'ont remporté qu'un seul de leurs... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Même s'ils n'ont remporté qu'un seul de leurs quatre combats, les représentants du club Speedy Gym se sont bien défendus. Xavier Gévry, à l'avant-plan, a notamment livré une bonne bataille à Jacob Gosselin malgré sa défaite par décision unanime.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Le gala de boxe de samedi présenté au club Speedy Gym nous a indiqué deux choses: que la boxe est toujours bien vivante à Granby... et qu'il n'y a clairement pas suffisamment de ces soirées en ville!

L'entraîneur-promoteur Dirk Waardenburg espérait 150 spectateurs; il en est venu une bonne cinquantaine de plus. Et il y avait de l'ambiance en masse, les amateurs étant très généreux de leurs encouragements et de leurs applaudissements envers les combattants, qui ont offert un bon spectacle.

«Je suis très content, a affirmé Waardenburg à la fin de la soirée. C'est vrai que la boxe est toujours vivante à Granby. Ça donne le goût de travailler plus fort encore afin de promouvoir ce sport chez nous.»

Le dernier gala organisé par Waardenburg remontait à presque un an. Pour véritablement remettre ce sport sur la carte chez nous, ça prendrait deux galas par année.

À une époque pas si lointaine, les galas organisés par Joël Turgeon attiraient parfois jusqu'à 400 spectateurs. Après ce qu'on a vu en fin de semaine, on peut affirmer sans l'ombre d'un doute qu'il y a encore une solide base d'amateurs de boxe à Granby.

Les galas de Waardenburg sont plus artisanaux que l'étaient ceux de Turgeon dans leur présentation. Mais les passionnés de boxe qui avaient payé 20$ ou 25$ ne semblaient guère s'en soucier.

Un en quatre pour les locaux

Dirk Waardenburg a envoyé sur le ring des boxeurs plutôt inexpérimentés, samedi. Ce qui explique en partie la fiche d'une victoire et trois défaites ramenée par les représentants du Speedy Gym. Tout de même, aucun de ses athlètes n'a mal paru.

Seul Christopher Laflamme (130 livres) l'a emporté. Le Granbyen a eu le dessus sur Scott Jutras, du Gladiateur Gym de La Prairie, par décision partagée au terme de trois rondes de deux minutes d'échanges violents. La technique n'était pas toujours au rendez-vous, mais l'action n'a jamais manqué.

Laflamme, qui effectue un retour à la boxe après plusieurs années d'absence, a eu le dernier mot après avoir résisté à un compte de huit.

«Je me souviens d'avoir disputé un combat vers l'âge de 13 ans, mais je considère celui de ce soir comme mon premier, a expliqué le jeune homme de 23 ans. Honnêtement, je viens de vivre des sensations exceptionnelles. Ce n'était pas mon dernier combat, c'est sûr!»

Bryan Binette (145 livres), Jean-Michel Wilson Ortecha (180 livres) et Xavier Gévry (120 livres) se sont tous inclinés par décision unanime, non sans s'être bien défendus.

Quatre des huit combats au programme en étaient d'exhibition dont, étonnamment, celui de la finale opposant le Granbyen Adam Dayzka (265 livres) à Richard Horth, du club des Apprentis champions de Saint-Hyacinthe. Il y avait une différence de plus de 50 livres entre les boxeurs et l'entraîneur de Horth, à la dernière minute, a refusé que la bataille soit considérée comme «officielle».

Un combat d'exhibition, rappelons-le, n'est pas jugé et n'a donc ni gagnant ni perdant.

«J'ai appris juste avant de monter sur le ring qu'il allait s'agir d'une exhibition, a dit Dayzka. Et quand j'ai atteint Horth solidement la première fois, l'arbitre m'a dit: "Vas-y mollo, c'est pour le fun! " Ça m'a déstabilisé et je n'ai pas fait un grand combat.»

Dayzka, 24 ans, en était seulement à son deuxième combat de boxe. Il a plus d'expérience en arts martiaux mixtes. Il ne sait trop quel sport choisir.

«J'aime les deux sports, mais j'en envie de donner une chance à ma carrière de boxeur», a confié le gentil géant.

Charles Hauver, qui devait aussi se battre en exhibition, s'est finalement contenté d'être dans le coin des boxeurs du Speedy Gym. Deux des 10 combats prévus au programme ont été annulés.

Ce fut tout de même une belle soirée...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer