Décevants et inquiétants Inouk

Le gardien Nathan Ward-Raymond, qui a connu une... (Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le gardien Nathan Ward-Raymond, qui a connu une soirée difficile, se méfie sur cette séquence de Maxime Plante, des Braves.

Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Les Inouk ont offert une deuxième performance décevante de suite devant leurs partisans, mardi soir. Face aux Braves de Valleyfield, dans le cadre d'un match qu'ils étaient condamnés à gagner, ils se sont inclinés 8-5.

La défaite des Inouk, combinée à la victoire de 4-1 des Mustangs de Vaudreuil-Dorion à la maison face aux Forts de Chambly, confirme que les Granbyens vont terminer au troisième rang de la section Alexandre-Burrows de la Ligue de hockey junior du Québec. Et cela confirme qu'ils n'auront pas l'avantage de la patinoire face aux Mustangs lorsque ces deux équipes vont s'affronter à compter du 13 mars dans une série quatre de sept.

Les performances des Inouk sont inquiétantes. Depuis un peu plus d'un mois - et malgré quelques bonnes prestations à travers -, ils ont perdu plusieurs matchs qu'ils auraient dû gagner et ils sont très loin de jouer leur meilleur hockey de la saison.

Mardi, les Inouk et les Braves étaient à égalité 4-4 après 40 minutes de jeu. Mais les Campivallensiens ont marqué quatre buts avant que les locaux en inscrivent un avec moins d'une minute à faire à la troisième période et ils se sont finalement sauvés avec une victoire bien méritée.

À domicile, les Inouk ont été dominés 48-38 au chapitre des tirs au but. En résumé, ils ont travaillé beaucoup moins fort que l'adversaire, ils ont été indisciplinés (même si ça ne leur a pas coûté de buts), ils ont multiplié les bévues en zone défensive et leurs gardiens (Nathan Ward-Raymond et Benjamin Avoine-Jean ont tous les deux été utilisés) n'ont pas été forts.

«Ce soir, on a payé chacune de nos erreurs comptant, a commencé par dire David Lapierre. Présentement, on s'éloigne du style de jeu que nous devrons préconiser en séries et ça, je n'aime pas ça. L'intensité n'est tout simplement pas là.»

Lapierre a rappelé que ça fait plusieurs semaines que ses joueurs savent qu'ils affronteront les Mustangs en séries éliminatoires et qu'il est temps que la saison régulière finisse et qu'on passe aux vraies affaires.

«La réaction est humaine, je pense, mais elle n'est pas acceptable. Je le répète, je ne suis pas vraiment inquiet. Mais il faut revenir à notre véritable identité, celle d'une équipe qui travaille. Quand on ne travaille pas, on perd toutes les petites batailles.»

Cardinal: quatre buts

Martin-Olivier Cardinal a dirigé l'attaque des Braves avec quatre buts, le dernier ayant été inscrit dans un filet désert alors que les Inouk étaient en avantage numérique et qu'il restait un peu moins de sept minutes à faire à la troisième. Maxime Pitre, avec deux buts et trois passes, s'est aussi imposé.

Dans la défaite, Maxime Borduas a réussi deux buts et une passe. Jérémy Brown et Charles-Antoine Jolin, avec un but et une passe chacun, et Alex Dulude ont complété. Édouard Michaud a récolté deux passes.

Francis Robichaud n'a pas été revu après la première période. Il a été blessé lorsqu'il a reçu une mise en échec.

Francis Brunelle et Gabriel Tremblay, aussi blessés, n'ont pas participé au match.

Les Inouk disputeront leur tout dernier match du calendrier régulier vendredi tandis qu'ils recevront le Titan de Princeville. La rencontre n'aura aucune signification sinon celle, pour les joueurs de David Lapierre, de se préparer adéquatement en vue des séries.

Et de préparation adéquate, les Inouk en ont cruellement besoin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer