Stefan Matteau est suspendu... dans l'AHL

Stefan Matteau, alors qu'il portait l'uniforme des Devils... (Archives La Presse)

Agrandir

Stefan Matteau, alors qu'il portait l'uniforme des Devils du New Jersey.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le nouveau venu du Canadien, Stefan Matteau, fait déjà parler de lui, mais pas pour les bonnes raisons.

Il a été suspendu deux matchs par la Ligue américaine de hockey (AHL) mardi.

L'attaquant américain, qui a été acquis des Devils du New Jersey en retour de Devante Smith-Pelly lundi à la date limite des transactions dans la LNH, a été puni pour une mise en échec à la tête d'un joueur des Sound Tigers de Bridgeport survenue dimanche.

Cette sanction n'a aucun impact sur la saison de Matteau, tant qu'il demeure avec le Tricolore. Il la purgera seulement si le Canadien le rétrograde au club-école, les IceCaps de St-Jean.

Ce n'est pas la première fois que Matteau a un écart de conduite. En avril 2013, Matteau, qui portait alors l'uniforme de l'Armada de Blainvile-Boisbriand, a été libéré en pleine demi-finale des séries éliminatoires de la LHJMQ contre le Drakkar de Baie-Comeau.

À l'époque, le président et directeur général de l'Armada, Joël Bouchard, avait expliqué sa décision dans un communiqué.

«Deux choses sont exigées de tous nos joueurs: fournir des efforts soutenus dans le système de jeu et être un bon coéquipier respectueux, avait mentionné Bouchard. Stefan n'en était pas à ses premiers incidents avec l'équipe. Nous lui avons indiqué à maintes reprises que son comportement était inacceptable pour notre organisation et l'avons souvent ramené à l'ordre.»

Âgé de 22 ans, Matteau n'a participé qu'à 20 matchs cette saison et marqué un but. En carrière, ce choix de premier tour en 2012, 29e au total, a récolté trois buts et deux aides en 44 matchs. Il est le fils de Stéphane Matteau, qui a joué pendant 12 saisons dans la LNH entre 1991 et 2003 et qui a aidé les Rangers de New York à gagner la coupe Stanley en 1994.

Un peu comme son père qui a changé d'adresse à la date limite des transactions il y a 22 ans, Matteau espère donc que ce nouveau départ lui permettra à lui aussi de véritablement prendre son envol dans la LNH.

L'attaquant de six pieds deux pouces et 220 livres a rejoint le Canadien à Los Angeles en prévision du match de mercredi contre les Ducks, à Anaheim.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer