Bergevin croit toujours aux chances du Canadien

Le directeur général du Canadien de Montréal, Marc... (Ivanoh Demers, archives La Presse)

Agrandir

Le directeur général du Canadien de Montréal, Marc Bergevin.

Ivanoh Demers, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Même s'il a été presque totalement inactif sur le marché des transactions lundi, à l'instar de plusieurs autres de ses homologues, Marc Bergevin n'a pas perdu espoir de voir le Canadien participer aux séries éliminatoires.

Malgré cet acte de foi du directeur général du Canadien à l'endroit de ses joueurs, Bergevin a reconnu que les six prochaines semaines permettront aussi à l'état-major de l'équipe d'évaluer la formation qu'il a sous la main. Au passage, il n'a pas écarté la possibilité de rappeler des joueurs des IceCaps de Saint-Jean.«Les 20 prochains matchs nous permettront de mener des expériences et de procéder à des évaluations, a déclaré Bergevin lors de son point de presse, tenu à San Jose où le Canadien affronte les Sharks lundi soir.

«Mais nous n'avons pas fait une croix sur les séries éliminatoires, a-t-il aussi tenu à dire. On performe et on veut gagner tous les matchs. L'attitude des joueurs, c'est de gagner, et c'est clair pour les 20 prochaines parties. Et je dis bien les 20 prochaines, et non les 20 dernières, parce que j'espère que nous pourrons faire les séries. Mais ce sera difficile.»

Environ une demi-heure après la date limite des transactions, le Canadien a annoncé l'acquisition de l'ailier gauche Stefan Matteau des Devils du New Jersey, en retour de Devante Smith-Pelly. Plus tôt en journée, le Canadien avait réclamé au ballottage l'ailier droit Mike Brown des Sharks.

Âgé de 22 ans, Matteau n'a participé qu'à 20 matchs cette saison et marqué un but. En carrière, ce choix de premier tour en 2012, 29e au total, a récolté trois buts et deux aides en 44 matchs. Il est le fils de Stéphane Matteau qui a joué pendant 12 saisons dans la LNH entre 1991 et 2003 et qui a aidé les Rangers de New York à gagner la coupe Stanley en 1994.

L'attaquant de six pieds deux pouces et 220 livres rejoindra le Canadien mardi soir à Los Angeles.

«Il ne s'est pas développé au maximum de ses capacités, et c'est l'une des raisons pourquoi il était disponible, a déclaré le directeur général du Canadien au sujet de Matteau.

«C'est un joueur qui possède un très bon gabarit et un bon coup de patin, et il était dans notre mire l'année de ce repêchage. Il est encore jeune et on espère qu'il va se développer ici», a ajouté Bergevin, qui ne pouvait expliquer pourquoi Matteau a été incapable de répondre aux attentes.

Quant au principal intéressé, il ne sait pas encore ce que le Canadien attend de lui, mais il sait ce qu'il compte lui offrir.

«On n'a vraiment pas parlé beaucoup (Marc Bergevin et moi), a dit Matteau en téléconférence de Newark, en attente de son vol vers Los Angeles, où il rejoindra le CH. Il m'a dit qu'on ne ferait pas ça au téléphone et qu'on se verrait (mardi) matin.

«De mon côté, je suis encore jeune. Je me suis développé beaucoup, mais j'ai encore du développement à faire. Mon rôle, c'est de garder les choses simples, de jouer physique, mais je suis aussi capable de marquer et de faire des jeux. Je veux être un joueur complet: défensif et offensif. Mais surtout, je veux apporter de l'énergie positive, physique.»

Interrogé sur la possibilité d'ajouter un joueur en mesure d'évoluer sur l'une des deux premières unités, Bergevin a répondu que c'est un scénario vers lequel il se pourrait tourner au cours de la saison estivale.

«Pour obtenir un gros morceau, il faut donner un gros morceau. Il faudra voir si nous sommes prêts à aller dans cette direction. La meilleure façon, c'est par le repêchage», a noté Bergevin, qui croit que l'incertitude liée au plafond salarial la saison prochaine pourrait avoir freiné les ardeurs des directeurs généraux.

Quant à Brown, un Américain originaire de Chicago âgé de 30 ans il a participé à 44 matchs cette saison, récoltant un but et deux aides. Il affiche un ratio défensif de moins-3 et a accumulé 63 minutes de punition.

Vétéran de neuf saisons dans la LNH, Brown totalise 18 buts et 16 mentions d'assistance et 751 minutes de punitions. Son ratio défensif est de moins-34, en 393 parties dans la LNH.

Price à Brossard

Dans un tout autre ordre d'idées, Carey Price s'est entraîné avec son équipement au Complexe sportif Bell de Brossard, sous les yeux des caméras des réseaux de télé. Vendredi dernier, le Canadien avait annoncé que Price tiendrait une première journée d'entraînement avec équipement au Centre Bell, en privé.

«Il n'y a rien de nouveau, et on va suivre ça de près, a déclaré Bergevin, qui ne peut dire si son célèbre gardien reviendra au jeu cette saison.

Blessé en novembre pour une deuxième fois cette saison, Price est à l'écart du jeu depuis plus de trois mois, alors que le premier diagnostic avait fait état d'une absence minimale de six semaines.

«Il n'y a pas eu d'erreurs de diagnostic, a tranché Bergevin. Carey occupe une position exigeante par rapport à sa blessure. Il a un physique imposant et ses mouvements sont différents de ceux d'un joueur. Je suis convaincu que s'il occupait une position différente de celle de gardien, il jouerait au hockey aujourd'hui.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer