Les Braves s'inclinent en prolongation

Les esprits se sont échauffés à quelques moments... (photo Catherine Trudeau)

Agrandir

Les esprits se sont échauffés à quelques moments au deuxième engagement, notamment après un coup qui a fait souffrir Étienne Cadieux-Genesse.

photo Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dans une rencontre où il y a eu plusieurs flammèches, les Braves de Farnham de la ligue junior AA se sont inclinés en prolongation face aux Pétroles Courchesne de Nicolet par la marque de 3 à 2. La série est désormais à égalité 1-1.

«Ils ont été tout simplement plus affamés que nous, a commenté après la partie l'entraineur-chef Patrick Bergeron. On s'est fait rattraper par nos démons de la saison, c'est-à-dire la gestion des émotions et la discipline.»

Neuf pénalités ont été décernées à chaque équipe durant la partie. Les Braves n'ont jamais su profiter d'un avantage numérique pour marquer.

Le gardien de Farnham a causé une frousse à ses partisans, lorsqu'un de ses dégagements a dévié et a laissé une cage béante au numéro 12 de Nicolet Frédéric Lévis. Ce dernier a complètement raté le filet ouvert.

Les Braves ont pourtant été les premiers à trouver le fond du filet, sur un retour de lancer, en fin de période. Pier-Gabriel Lajoie a inscrit le but des siens, aidé par Guillaume Côté et Anthony Demers.

Les esprits se sont échauffés à quelques moments au deuxième engagement, notamment après un coup qui a fait souffrir Étienne Cadieux-Genesse. Jérôme Coupal s'est vu décerner une pénalité pour conduite antisportive et son coéquipier Gabriel Maheu est venu le rejoindre au cachot.

En avantage de deux hommes, les Pétroles Courchesne ont réussi à combler l'écart, grâce à un but de Jérémie Beauchemin. Ayant trop célébré au goût des officiels, il est à son tour allé purger une pénalité.

L'équipe de Nicolet n'a pas tardé à prendre l'avance. Vingt-quatre secondes après son premier filet, elle a récidivé tout de suite après une mise en jeu, grâce à un tir foudroyant de la ligne bleue de Marc-Antoine Demers.

Les Braves ont menacé en fin de deuxième période, mais ça n'a pas été assez pour percer la muraille Émile Dubé, qui a été excellent malgré des tirs bien dangereux.

Il a fallu attendre à la moitié de la troisième période pour que les Braves créent l'égalité. Samuel Deslandes a réussi à tromper la vigilance de Dubé avec un jeu derrière le filet, après une passe de Maxym Blanchard.

Frédéric Lévis de Nicolet a dû retraiter au vestiaire après un dur contact avec Cédric Charbonneau. Il a toutefois pu revenir au jeu.

Puisque c'était l'impasse après trois périodes, le match est allé en prolongation.

Les Pétroles Courchesne étaient pressés de l'emporter et ont marqué après seulement 1 minute 22 secondes d'écoulée. Yann-Éric Hamel a joué les héros pour son équipe, assisté de Marc-Antoine Demers et Hugo Baril.

«On a tout donné et ça a rapporté: on espérait au moins remporter un match sur deux durant le week-end», s'est réjoui l'entraineur-chef de Nicolet, Dominic Amyot.

De son côté, l'entraineur des Braves a indiqué qu'il «allait rappeler à ses joueurs de ne pas tomber dans le piège de ne pas contrôler leurs émotions», pour se donner toutes les chances de l'emporter.

Les prochains matchs seront joués à Nicolet, soit le vendredi 4 mars, à 20 h 50, et le dimanche 6 mars, à 20 h 30. Il s'agit d'une série quatre de sept.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer