Fini l'obstruction dans les Ligues majeures

L'objectif de cette démarche est d'enrayer les blessures... (Archives Associated Press)

Agrandir

L'objectif de cette démarche est d'enrayer les blessures comme la fracture à une jambe qu'a infligé le joueur des Dodgers de Los Angeles Chase Utley à l'arrêt-court des Mets de New York Ruben Tejada pendant les séries éliminatoires la saison dernière.

Archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ronald Blum
Associated Press
New York

Les Ligues majeures de baseball et l'Association des joueurs ont convenu d'interdire l'obstruction des coureurs lorsqu'une équipe tente de compléter un double jeu, jeudi.

L'objectif de cette démarche est d'enrayer les blessures comme la fracture à une jambe qu'a infligé le joueur des Dodgers de Los Angeles Chase Utley à l'arrêt-court des Mets de New York Ruben Tejada pendant les séries éliminatoires la saison dernière.

«Selon ce que je comprends, c'était un sujet de discussion depuis quelques années déjà, a déclaré Utley au camp des Dodgers. Je ne pense pas qu'une situation particulière a mené au changement.»

Peut-être, mais ça n'empêchera pas certains amateurs de qualifier la règle de «règlement Utley».

Glissade «de bonne foi»

En vertu de ce nouveau règlement, un coureur doit effectuer une glissade «de bonne foi», c'est-à-dire en touchant le sol avant d'atteindre le coussin, de manière à toucher au but avec une main ou un pied et d'être en mesure d'en garder le contact. Le coureur devra également s'assurer d'effectuer sa glissade à proximité du coussin, sans changer de trajectoire afin d'entrer en contact avec le joueur en défensive.

Un arbitre pourra retirer le coureur et le frappeur si ce règlement est enfreint.

Un coureur qui effectue une glissade légale ne peut pas être retiré pour obstruction même s'il entre en contact avec le joueur d'avant-champ.

Ce que les joueurs en pensent

«J'imagine qu'il va y avoir une période d'adaptation pour les joueurs d'avant-champ et pour les coureurs», a mentionné Utley.

Tejada a raté la Série mondiale en raison de la blessure subie au Dodger Stadium et Utley a été suspendu pour deux matchs, une sanction toujours en attente d'un appel.

«Est-ce que Chase l'a bien cogné? Oui. Est-ce que Tejada aurait pu faire quelque chose pour se tasser du chemin?» a raconté le joueur polyvalent des Phillies de Philadelphie Cody Asche, un ancien coéquipier d'Utley.

L'arrêt-court des Rangers du Texas Elvis Andrus a regardé la glissade d'Utley et le changement au règlement de deux perspectives.

«Je n'ai pas de problème avec le jeu, même si c'était un peu salaud, a-t-il dit. J'aurais peut-être fait la même chose si je m'étais retrouvé dans la même situation.

«Mais en tant que joueur d'avant-champ, je suis content, a-t-il ajouté. Personne ne va m'atteindre si je ne suis pas dans son chemin.»

En septembre dernier, l'arrêt-court recru des Pirates de Pittsburgh Jung Ho Kang a vu sa saison prendre fin quand il s'est fait fracturer la jambe gauche et déchirer un ligament du genou par une glissade de Chris Coghlan, qui est passé des Cubs de Chicago aux Athletics d'Oakland jeudi.

«Ces incidents ont projeté ces gestes à l'avant-scène et nous ont permis de nous concentrer sur ce dossier pendant la saison morte, mais nous en parlions depuis plusieurs années, a expliqué le vice-président senior du Baseball majeur, Chris Marinak. Je pense qu'il y a plusieurs facteurs qui ont mené à cette décision.»

Pour le chef du syndicat des joueurs, Tony Clark, la clé était la définition claire d'une glissade illégale.

«Ça permet aux joueurs d'avant-champ de savoir où ils peuvent aller et où ils seront en sécurité, a-t-il mentionné. Et c'est la même chose pour le coureur. Il sait ce qu'il peut faire pour tenter de nuire au double jeu.»

Par ailleurs, les glissades sur les sentiers et les autres jeux à proximité des coussins seront admissibles à la reprise vidéo. Auparavant, les jeux réalisés à proximité des coussins n'étaient pas admissibles.

Les Ligues majeures et le syndicat ont aussi convenu de limiter le temps des visites des gérants et des instructeurs au monticule à 30 secondes, et de réduire de 20 secondes le temps qui s'écoule entre chaque manche, à 2:05 pour la plupart des matchs et à 2:25 pour les matchs télédiffusés sur les chaînes nationales.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer