«Le Turmel n'est pas tuable», selon l'entraîneur des Maroons

Christopher Saurette est en train de démontrer tranquillement... (Photo Julie Catudal, archives la voix de l'Est)

Agrandir

Christopher Saurette est en train de démontrer tranquillement qu'il peut être utile aux Maroons et pas seulement en jetant les gants.

Photo Julie Catudal, archives la voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Waterloo) Lac-Mégantic est un bel endroit, mais ce n'est pas la porte d'à côté. Et l'entraîneur des Maroons, Michel Deschamps, l'avoue candidement: il espère que son équipe y disputera son dernier match de la saison vendredi soir!

Les Maroons mènent leur série quatre de sept face au Turmel par deux victoires à une. Le duel pourrait donc se terminer samedi à l'aréna Jacques-Chagnon si les Waterlois remportent les deux prochains matchs.

«Mais pour gagner à Mégantic, il va falloir se présenter et il va falloir que les gars soient prêts dès que la rondelle sera mise en jeu. Car ceux qui pensent que le Turmel est mort se trompent royalement!»

Pour reprendre l'expression de Deschamps, le Turmel «n'est pas tuable».

«Tout au long de la saison, Lac-Mégantic a perdu des matchs serrés. Et au premier tour des séries, le Turmel a dominé Donnacona. C'est une équipe comme ça, une équipe qui ne lâche jamais.»

Samedi dernier, à l'aréna Jacques-Chagnon, les Maroons ont transformé un déficit de 2-0 en une victoire de 4-2. Certains pensent que le Turmel ne s'en est pas remis.

«Je le répète, ils ne sont pas tuables!», a tranché Deschamps.

Des changements

L'attaquant Daniel Guay-Mullin, qui a raté le dernier match, effectuera un retour dans l'alignement vendredi soir. Le défenseur Jean-Philippe Roy disputera quant à lui sa première rencontre de la série; il remplacera Georges-Étienne Côté ou encore Guillaume Karrer qui, assurément dans les deux cas, passeront un tour samedi.

Christopher Saurette devrait voir beaucoup d'action en fin de semaine. Saurette a beau être un dur à cuire, il est en train de démontrer tranquillement qu'il peut être utile aux Maroons et pas seulement en jetant les gants.

«Christopher m'en a déjà parlé, il aimerait jouer un peu plus, a repris Michel Deschamps. Lors du dernier match, il a joué régulièrement au cours des deux premières périodes et il a bien fait les choses. Il a frappé, il a apporté de l'énergie, j'ai aimé ce que j'ai vu. Ça vaut la peine de travailler sur ses habiletés.»

Deschamps a par ailleurs hâte de voir si Kevin Lachance sera devant le filet du Turmel vendredi. Lachance, un des meilleurs gardiens de la Ligue de hockey senior de la Mauricie, a été retiré du dernier match après la première période.

«C'est un gardien qui est dur à battre, mais Jonathan Fortier, leur deuxième gardien, a été bon l'autre soir.»

Le Turmel sera enfin privé de deux joueurs qui ont été suspendus à la suite d'événements survenus à Waterloo: Marc Simoneau (coup de bâton) et Alexandre Loignon (coup de poing).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer