Coupe Davis: le Canada pourrait devoir se passer de Raonic

Milos Raonic présente une fiche de 11 victoires... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Milos Raonic présente une fiche de 11 victoires et deux défaites en simple depuis le retour du Canada au sein du groupe mondial de la Coupe Davis en 2012.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse Canadienne
Montréal

Le Canada pourrait être privé de sa pièce maîtresse, Milos Raonic, lors de sa rencontre de premier tour du groupe mondial de la Coupe Davis contre la France qui aura lieu du 4 au 6 mars en Guadeloupe.

C'est l'éventualité que le capitaine de l'équipe canadienne, Martin Laurendeau, a évoquée après avoir annoncé en matinée, mardi, que Raonic, Vasek Pospisil, Daniel Nestor et Frank Dancevic prendront part à cette rencontre qui sera disputée sur un terrain extérieur de terre battue au Vélodrome Amédée-Détraux.

Raonic n'a toujours pas disputé de match depuis qu'il s'est incliné devant Andy Murray en demi-finale des Internationaux d'Australie, premier tournoi majeur de la saison à la fin janvier. Après avoir renoncé au tournoi de Delray Beach en Floride la semaine dernière, Raonic a annoncé dimanche qu'il ne participera pas au tournoi d'Acapulco en raison d'une blessure aux adducteurs.

«Milos m'a confirmé hier (lundi) qu'il prévoyait encore y participer et qu'il faisait tout en son pouvoir pour être prêt, a confié Laurendeau en conférence téléphonique. Ceci étant dit, c'est certain que s'il a raté les deux derniers tournois, c'est parce que c'est une blessure qui tarde à guérir. On va devoir voir sur place, à l'approche de la rencontre, s'il sera en mesure de jouer.»

Un atout de taille

Raonic présente une fiche de 11 victoires et deux défaites en simple depuis le retour du Canada au sein du groupe mondial en 2012. La 13e raquette mondiale était sur une lancée dernièrement, après avoir battu Roger Federer en finale du tournoi de Brisbane à son premier tournoi de 2016 et égalé sa meilleure performance en Grands Chelems en atteignant les demi-finales des Internationaux d'Australie.

Si Raonic devait s'absenter, Laurendeau a annoncé qu'il s'en remettrait à Dancevic, le vétéran de 31 ans qui a participé à toutes les rencontres de la Coupe Davis depuis 2002, sauf en 2008 alors qu'il souffrait d'une blessure au dos.

Les Canadiens n'auront pas la tâche facile puisque la France a fait appel à quatre joueurs du top-20 mondial en simple pour cette rencontre. Il s'agit de Jo-Wilfried Tsonga (9e), Richard Gasquet (10e), Gaël Monfils (17e) et Gilles Simon (19e). Elle pourra également compter sur le spécialiste du double Édouard Roger-Vasselin (19e).

C'est donc tout un défi qui se dresse à l'horizon, d'autant plus que la saison sur terre battue n'est pas encore commencée. Ça n'empêche toutefois pas Laurendeau d'être optimiste pour ce duel.

«Le seul joueur des deux équipes qui a joué sur la terre battue dernièrement, c'est Tsonga en Amérique du Sud, a rappelé le capitaine canadien. Mais les autres vont tous devoir s'adapter au voyage, aux conditions climatiques et à la surface de jeu. Il va falloir miser beaucoup sur l'expérience des joueurs.»

Un duel qui promet

Pospisil, 45e mondial, en sera à sa 11e rencontre de Coupe Davis. L'an dernier, il a remporté le cinquième duel décisif au premier tour du Groupe mondial contre le Japon, menant le Canada en quart de finale.

Nestor en est à sa 24e année au sein de l'équipe canadienne de la Coupe Davis. Il détient plusieurs records de l'équipe, notamment pour le nombre de victoires (47), les gains en double (32) et le plus de rencontres disputées (49). Le mois dernier, il a atteint la finale des Internationaux d'Australie avec son partenaire Radek Stepanek et il est devenu le premier joueur de double à récolter 1000 victoires en carrière.

Laurendeau a aussi confirmé que Filip Peliwo et Adil Shamasdin effectueront également le voyage à titre de partenaires d'entraînement.

En Coupe Davis, la France possède une fiche parfaite de deux victoires face au Canada. Au premier tour du groupe mondial en 2012, les Français ont eu raison des Canadiens, les battant 4-1, à Vancouver.

La France fera figure de favorite en vertu de son cinquième rang au classement ITF de la Coupe Davis. Le Canada figure pour sa part à la 10e place de cette liste.

La France est une aspirante perpétuelle à la Coupe Davis ayant atteint la finale en 2014 et en 2010. Les Français ont conquis les grands honneurs à neuf reprises et leur dernier triomphe remonte à 2001.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer