Les Maroons à nouveau en tête

Émeric Hudon (63) vient d'inscrire le premier de... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Émeric Hudon (63) vient d'inscrire le premier de ses deux buts de la soirée aux dépens de Jonathan Fortier.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Waterloo) Les Maroons ont pris les devants deux victoires à une dans la série quatre de sept les opposant au Turmel de Lac-Mégantic, samedi soir à l'aréna Jacques-Chagnon, lorsqu'ils l'ont emporté 4-2 devant une belle foule de 850 spectateurs.

Les Maroons ont toutefois mis du temps à véritablement se mettre en marche, eux qui tiraient de l'arrière 2-0 jusqu'à tard en fin de deuxième période. À chacun des matchs depuis le début de cette série, ils ont laissé le Turmel marquer en premier.

«Nous n'avions pas le choix de gagner à la suite de la défaite subie à Lac-Mégantic (2-1 en prolongation vendredi), a expliqué Jonathan Bouchard, qui a inscrit le but brisant une égalité de 2-2 à 16: 26 de la troisième période, en avantage numérique. Ça aurait été beaucoup trop dangereux de retourner à Mégantic, vendredi prochain, en déficit de 2-1 dans la série.»

Avec deux buts et une passe, Émeric Hudon a été le meilleur des Maroons. Maxime Guyon (il a ajouté une mention d'aide) a complété le pointage des gagnants. Mathieu Papineau a récolté deux passes.

Devant le filet, Olivier Laliberté a bloqué 24 rondelles. Les Maroons ont lancé 45 fois sur les gardiens Kevin Lachance, qui a quitté après une période de jeu en raison d'une blessure, et Jonathan Fortier.

«Il fallait profiter de la présence de leur gardien numéro deux, a repris Bouchard. Lachance est un des meilleurs gardiens de la ligue et il est difficile à battre.»

Lachance, effectivement, n'est pas n'importe qui. Pendant trois ans, au début des années 2000, il a été le gardien numéro un des Remparts de Québec. Il a ensuite connu de belles saisons avec les Aigles Bleus de l'Université de Moncton.

Bien qu'il ait distribué plusieurs pénalités mineures au cours des 40 premières minutes de jeu, l'arbitre Mathieu Gamache a surtout été occupé en troisième période - et plus particulièrement en fin de celle-ci - alors que ça a brassé un brin.

À cet effet, Christopher Saurette n'a eu besoin que d'un seul coup de poing - un uppercut bien placé - pour se débarrasser de Carl-William Caron. Les amateurs ont apprécié.

Deschamps: «Calmer plutôt que réveiller»

Après le match, Michel Deschamps a avoué qu'il aurait espéré un meilleur départ de la part de sa troupe, mais qu'il était satisfait de l'effort et surtout du résultat.

«C'est difficile de prendre son rythme avec toutes ces pénalités qui sont appelées, a-t-il dit. Nous aurions pu être plus disciplinés, c'est vrai, mais je préfère devoir calmer mes hommes plutôt que d'avoir à les réveiller. Il y a eu peu de bagarres à Lac-Mégantic et chez nous ce soir, mais il se donne énormément de coups après le sifflet.»

Maroons et Turmel ne s'aiment pas et ils ne s'aimeront pas davantage au fur et à mesure que la série va avancer.

Le quatrième match aura lieu à Lac-Mégantic, vendredi. Le cinquième sera présenté le lendemain, à l'aréna Jacques-Chagnon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer