Normand Côté veut du hockey scolaire

Si ça avait été uniquement de Normand Côté,... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Si ça avait été uniquement de Normand Côté, grand patron du Tournoi international bantam de Granby, le hockey scolaire aurait été représenté lors de cette 46e édition.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Le hockey scolaire, que ça plaise ou non, prend de plus en plus de place au Québec. Et si ça avait été uniquement de Normand Côté, grand patron du Tournoi international bantam de Granby, il aurait été représenté lors de cette 46e édition.

«En fait, nous avions une fiche d'inscription destinée aux équipes scolaires, a-t-il dit, jeudi après-midi, entre deux matches présentés au centre sportif Léonard-Grondin. Mais voilà, seulement deux formations se sont manifestées...»

C'est la première fois que le tournoi bantam démontre de l'ouverture envers le hockey scolaire. Il faut dire que l'ex-présidente de l'Association Hockey Jeunesse de Granby, Chantal Patry, était une farouche adversaire du hockey scolaire. Son successeur, Denis Bessette, ne s'est jamais quant à lui prononcé publiquement sur le sujet.

«Il faut se rendre à l'évidence: le hockey scolaire est là pour rester, a repris Côté. C'est devenu une option intéressante pour bien des jeunes et bien des parents et il faut respecter ça. Dans ce dossier, je crois davantage à l'union des forces plutôt qu'au déchirement. Pour le bien de nos jeunes, d'abord et avant tout.»

Ce que Côté aimerait véritablement, c'est intégrer les équipes de hockey scolaire aux catégories des équipes dites civiles. Imaginez un match opposant les Titans du Verbe Divin aux Vics!

«Ce serait extraordinaire! Là, on pourrait vraiment faire des comparaisons intelligentes, on pourrait parler en connaissance de cause quand on nous demande d'évaluer le niveau de jeu du scolaire.»

Plusieurs tournois sanctionnés par Hockey Québec ont ouvert leurs portes au scolaire au cours des dernières années. Près de nous, le tournoi bantam de Bedford avait une catégorie scolaire lors de sa dernière édition.

«Plusieurs tournois en arrachent, le nombre d'équipes est en baisse ici et là et la venue des équipes scolaires permet à certains, j'ai l'impression, de survivre, a souligné Normand Côté. À Granby, nous sommes chanceux puisque le tournoi est en pleine progression.»

Nouveau recordman

Normand Côté ne s'en vante pas trop, mais il est maintenant le président qui compte le plus d'années de service en tant que numéro un de l'événement.

«C'est du moins ce qu'André Dubuc, qui a été président huit ans, m'a dit l'autre jour. Honnêtement, la statistique m'amuse plus qu'autre chose. Si je suis encore là, ce n'est pas pour battre des records, mais parce que j'aime le hockey, parce que je m'amuse comme un p'tit fou.»

Ses bénévoles diront que ça paraît.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer