L'aventure de BRP en NASCAR débute au Daytona 500

Jeffrey Earnhardt pilotera la majorité des épreuves en... (photo BRP)

Agrandir

Jeffrey Earnhardt pilotera la majorité des épreuves en Coupe Sprint au profit de Go Fas Racing.

photo BRP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) C'est encore l'hiver au Québec. Mais les amateurs de sport automobile peuvent commencer à espérer. Après tout, c'est le Daytona 500 en fin de semaine!

La saison de NASCAR est à nos portes et il y a un intérêt particulier dans la région avec l'implication de BRP (Bombardier Produits Récréatifs) à titre de commanditaire de l'écurie Go Fas Racing en Coupe Sprint, discipline-reine de la prestigieuse série américaine.

«Nous sommes prêts, a lancé Alain Lord Mounir, responsable du programme NASCAR chez BRP et actionnaire chez Go Fas Racing. Bobby Labonte s'est qualifié 30e sur 41 voitures en vue du Daytona 500, un résultat plutôt satisfaisant. Je suis optimiste en pensant au week-end qui s'en vient.»

Champion de la Coupe Sprint (Coupe Winston à l'époque) en 2000, le vétéran Labonte sera au volant de la Ford Fusion no 32 à Daytona et à Talledega, deux super speedway, alors que Jeffrey Earnhardt, petit-fils de Dale et neveu de Dale Junior, pilotera la grande majorité des autres épreuves. Mais voilà, rien n'est encore confirmé au sujet des deux courses disputées sur circuit routier à Sonoma et à Watkins Glen.

«On ne sait pas encore qui pilotera lors de ces deux épreuves, a repris l'homme d'affaires Lord Mounir (Julia Wine). Mais on a le temps d'y réfléchir, la première de deux courses (Sonoma) n'étant qu'en juin.»

Le nom de Patrick Carpentier a été mentionné et même celui d'Andrew Ranger. Lord Mounir a déjà affirmé qu'il voulait avoir un pilote du Québec en Coupe Sprint.

«En même temps, BRP veut se faire voir aux États-Unis et l'idée d'avoir un pilote américain 100 % du temps est intéressante. Moi, j'ai confiance en Jeff Earnhardt, qui a fini deuxième en série K&N à Watkins Glen. On verra...»

Lord Mounir et Ranger avaient failli s'entendre il y a quelques années au sujet d'un contrat qui aurait permis au Granbyen de courir aux États-Unis. Mais l'entente n'avait finalement pas été signée et la relation entre les deux hommes n'est pas au beau fixe depuis.

«Ça m'étonnerait beaucoup qu'Andrew pilote notre voiture cette année, a ajouté Lord Mounir. Surtout qu'il y a des coureurs du calibre de la Coupe Sprint qui sont disponibles présentement.»

Ranger, en passant, a l'intention d'assister au Daytona 500 en fin de semaine. Il aimerait d'ailleurs faire un brin de jasette avec Lord Mounir à cette occasion.

«Une bonne équipe de développement»

Alain Lord Mounir ne se raconte pas d'histoires: Go Fas Racing ne luttera pas pour le championnat en 2016.

«Par contre, nous serons compétitifs et nous serons une bonne équipe de développement, a-t-il dit. Notre budget est dans la moyenne (mais tout de même loin des équipes comme Penske ou Hendrick Motorsports, par exemple) et nous ne ferons pas du tourisme, je vous le garantis.»

BRP commanditera également la voiture d'Alex Labbé en série canadienne de NASCAR. Là, les attentes seront totalement différentes.

«Alex est un excellent pilote et nous allons tout faire pour remporter le championnat», a tranché Lord Mounir.

Les activités de la série canadienne de NASCAR, maintenant commanditée par Pinty's, débuteront quant à elles au mois de mai.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer