Le show Parrot à Québec

Maxence Parrot a remporté le big air du... (Yan Doublet, Le Soleil)

Agrandir

Maxence Parrot a remporté le big air du 11e Jamboree à Québec, samedi soir.

Yan Doublet, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Maxence Parrot a répondu aux grandes attentes placées en lui en remportant le big air du 11e Jamboree dans un froid sibérien, samedi soir.

Après avoir raté son deuxième saut de la finale, le planchiste bromontois a récolté le meilleur pointage (98,0 pts) de la journée lors de son troisième et dernier essai pour devancer son compatriote Tyler Nicholson. Cet envol audacieux a aussi provoqué les plus sonores applaudissements de la soirée.

«Ç'a été une décision assez dure à prendre», a dit Parrot du niveau de difficulté de son dernier saut. «Normalement, je n'y aurais peut-être pas été le tout pour le tout à la fin. Je me suis dit que j'irais pour ma deuxième descente. Ça n'a pas marché. Pour la troisième, j'ai failli faire une manoeuvre plus petite qui m'aurait peut-être assuré la deuxième ou troisième place. Finalement, j'ai décidé d'y aller!»

Après Parrot, le Québécois Antoine Truchon, meilleur des qualifications, avait toujours la chance de devancer les meneurs. Il a toutefois raté son dernier atterrissage, glissant au quatrième rang. L'Américain Ryan Stassel a privé le Canada d'un podium complet.

Comme tous ses collègues - et les spectateurs -, Truchon s'est battu avec une météo intransigeante. «Les conditions, c'est pas mal les pires qu'on pouvait avoir», a dit l'athlète de Sainte-Adèle, gagnant en 2012. «C'est frette, c'est de la glace luisante. Pour la stabilité sur la planche, ce n'est pas évident. On en a tous arrachés.»

En plus du froid et de la glace, il devait y avoir une bonne brise en haut de la rampe de 39 mètres de l'îlot Fleurie. «Un gros challenge», a souligné Parrot en parlant de l'ensemble des embûches offertes par Dame nature.

Le gagnant s'est déjà un peu mouillé en indiquant qu'il aimerait être de retour l'an prochain. «Je vais essayer de défendre cette médaille-là!» a-t-il dit, après avoir reçu les félicitations senties de Bonhomme Carnaval.

Parrot a ainsi ajouté à sa collection de médailles d'or en big air, dont les plus récentes sont celle de Boston, jeudi dernier, et celle acquise lors des X Games, en janvier.

Anderson impériale

Chez les femmes, l'Américaine Jamie Anderson a été impériale toute la journée. Première en qualifications, elle a réussi les deux meilleurs sauts de la finale pour s'enfuir avec une victoire quasi facile devant la Britannique Katie Ormerod. Pendant qu'Anderson récoltait 178,75 points, Ormerod en obtenait 126,25. Au troisième rang, l'Espagnole Queralt Castellet a inscrit seulement 91,75 points au tableau.

«Je suis tellement heureuse», a lancé la souriante Californienne, championne olympique en slopestyle, à Sotchi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer